Prenez connaissance des directives de l'Université Sainte-Anne en matière de prévention de la COVID-19.

Bourses d’études postsecondaires en français langue seconde (FLS) : Formulaire de mise en candidature

Bourses d’études postsecondaires en français langue seconde (FLS) : Formulaire de mise en candidature

Pour recevoir une bourse d’études postsecondaires en français langue seconde, il faut :

  • Être citoyen canadien ou résident permanent du Canada ;
  • Avoir l’anglais comme première langue officielle parlée ;
  • Étudier à temps plein dans un établissement canadien pendant l’année en cours ;
  • Avoir fait ses études secondaires dans un établissement anglophone et en être diplômé ;
  • Avoir atteint le niveau d’études postsecondaires ;
  • Être inscrit en première année à un programme d’études postsecondaires en français ;
  • Être âgé d’au moins 17 ans au premier jour de cours postsecondaire ;
  • Démontrer une connaissance suffisante du français pour étudier dans cette langue — un relevé de notes attestant avoir suivi des cours de français au niveau secondaire, collégial ou universitaire au Canada, pendant un minimum de deux ans, est exigé ;
  • Avoir l’intention de suivre un programme collégial ou universitaire de premier cycle à temps plein au Canada et de suivre au moins 50 % des cours et activités connexes en français (stages, activités de formation dans la communauté).

N.B.: Une attention particulière sera accordée aux étudiantes et étudiants en difficulté financière et à ceux provenant de groupes sous-représentés.

À l’Université Sainte-Anne, nous voulons assurer la réussite de chacun de nos étudiants tout en favorisant une culture et une communauté diversifiées. De ce fait, les bourses d’études postsecondaires en français langue seconde (FLS) sont offertes en priorité aux candidates et aux candidats provenant de groupes sous-représentés ou démontrant un besoin financier.

  • Autochtones : Indiens, les Inuits et les Métis.
  • Minorité visible : personnes autres que les Autochtones qui ne sont pas de race blanche ou qui n’ont pas la peau blanche.
  • Personnes handicapées : personnes qui ont une déficience durable ou récurrente affectant leurs capacités physiques, mentales ou sensorielles, leur état psychiatrique ou leur faculté d'apprentissage et qui considèrent qu'elles ont des aptitudes réduites pour exercer un emploi ou qui pensent qu'elles risquent d'être perçues comme ayant des aptitudes réduites par leur employeur ou par d'éventuels employeurs en raison de leur déficience, ainsi que les personnes dont les limitations fonctionnelles liées à leur déficience font l'objet de mesures d'adaptation dans le cadre de leur emploi ou dans leur milieu de travail.

Source (Gouvernement du Canada)