La Grande dictée de l’Acadie confirme sa popularité

Le 16 mars 2019 – Moncton, N.-B. – 119 candidats au total ont participé samedi 16 mars 2019 à la deuxième édition de La Grande dictée de l'Acadie, à l'Université de Moncton, dont 15 au campus d'Edmundston, 73 au campus de Moncton, 10 au campus de Shippagan, et 21 à l'Université Sainte-Anne au campus de Pointe de l'Église.

Le texte de ce concours d'orthographe organisé par le Conseil de la langue française de l'Université de Moncton était composé par l'écrivaine acadienne Gracia Couturier. Intitulé Graffiti sur la plage il comprenait de nombreuses difficultés grammaticales, de petits pièges de sens, de langue et d'accords.

Les lauréats du concours sont les suivants : 

Catégorie junior pour l'Université de Moncton

1er prix : Élisabeth Vigneau, Moncton.
2e prix : Ilias Rachidi, Edmundston
3e prix : Audréanne Lang, Moncton.

Catégorie junior pour l'Université Sainte-Anne

1er prix : Ariane Leka
2e prix : Stephie Leka
3e prix : Mirabelle Laborde

Catégorie grand public

1er prix : Gervais Thériault, Edmundston.
2e prix : Marie-Josée Laforge, Moncton.
3e prix : Jean-François Bisson, Moncton

Catégorie apprenant 

Prix : Haase Oda, Moncton

« La langue française est bien vivante en Acadie. Elle n'est pas que l'objet de débats politiques. Elle est un bijou précieux dont la valeur est inestimable. C'est une langue qu'on n'a jamais fini d'apprendre. C'est une langue riche, raffinée et précise. Pensez-y − la langue anglaise ne fait même pas la distinction entre un fleuve et une rivière…on repassera! » a déclaré M. André Samson Vice-recteur à l'enseignement et à la recherche en souhaitant la bienvenue aux concurrents à Moncton.

« Nous croyons fermement que des initiatives comme la vôtre viennent nous rappeler que la langue française est une expression sublime de l'esprit humain qu'il nous faudra préserver et développer dans un contexte de mondialisation effrénée. » a quant à lui affirmé le Vice-recteur du campus de Shippagan, M. Sid Ahmed Selouani.

La dictée a été lue, à Moncton par Martine Blanchard, animatrice de l'émission L'heure de pointe Acadie à la radio de Radio-Canada Acadie, à Shippagan par Christiane Saint-Pierre, écrivaine et dramaturge acadienne, à Edmundston par Jacob Cassidy, journaliste à CIMT-TVA et à Pointe de l'Église, par Jean Wilson, professeur à l'Université Sainte-Anne. Le texte a été corrigé en prenant en compte, en même temps, la nouvelle orthographe et l'orthographe traditionnelle.

 

Pour plus d'information :

Gervais Mbarga, professeur à Infocom, Président du Conseil de la langue française
Tél. : (506) 858-4287. Courriel :