Les serres

À la fine pointe de la technologie, les serres de l'Université Sainte-Anne offrent des opportunités pour la recherche fondamentale et appliquée au personnel académique tout en permettant aux étudiants de vivre des expériences d’apprentissage expérientiel uniques. Situées sur le campus de Pointe-de-l'Église, les serres font partie de l'équipement et des infrastrucures du Laboratoire d'innovation en sciences et en industrie (LISI), un laboratoire de recherche, développement et innovation (RD&I) à but non lucratif situé à Saulnierville. 

Parmi les projets réalisés dans les serres à date, notons une étude portant sur l'effet de divers terreaux de culture sur la croissance et le développement des tomates en serre. Les plantes ont été cultivées de façon écologique et les insectes nuisibles ont été contrôlés de façon biologique, grâce à un système de gestion de lutte intégrée.

Un groupe de recherche composé d'étudiants et de membres du personnel du département de sciences a étudié et testé diverses variétés de légumes biologiques dans le but de déterminer lesquelles poussent bien à des fins de semences dans des conditions météorologiques précises. Les données recueillies sur les variétés choisies ont été soumises à Semences du patrimoine Canada. Des échantillons des semences récoltées ont ensuite été envoyés à la bibliothèque de Semences du patrimoine Canada, ainsi qu'à la banque de semences régionale à Truro. Ce projet a permis aux étudiants d'acquérir de l'expérience pratique tout en aidant les chercheurs à acquérir des données scientifiques.

D’autres projets ont été menés en lien avec des entreprises privées de la région. Des projets de recherches fondamentaux sont en préparation.

De plus, les professeurs de l'Université Sainte-Anne utilisent les serres pour divers cours, projets et travaux pratiques. Par exemple, les étudiants du cours d'Introduction à la Biologie ont eu l'opportunité de réaliser des expériences concrètes, telles que l'effet de la mycorhize et de la compétition sur la croissance des plantes.

Les serres peuvent aussi servir à des projets communautaires. Par exemple, une section des serres a été utilisée par des organismes à but non lucratif, tel que la Société d'horticulture et d'écologie de la Baie Sainte-Marie et l'Équipe verte de l'Université Sainte-Anne, afin de permettre à leurs membres d'apprendre les rudiments de l'horticulture, de cultiver des végétaux et de découvrir et d'apprécier la nature du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse.

 

Pour plus d'informations ou pour parler avec une personne-ressource, veuillez consulter la page du Laboratoire d'innovation en science et en industrie.