Prenez connaissance des directives de l'Université Sainte-Anne en matière de prévention de la COVID-19.

AIMERIEZ-VOUS UNE BOURSE DE
3 000 $ ?

Les jeunes Canadiennes et Canadiens anglophones inscrits en première année d’un programme collégial ou universitaire à l’Université Sainte-Anne courent maintenant la chance de recevoir une bourse de 3 000 $ pour parfaire leur bilinguisme.

Être bilingue : c’est enrichissant !

« J'ai bien aimé découvrir la culture acadienne, discuter avec les gens de la communauté et vivre des nouvelles expériences, tout en français. »

Pour recevoir une bourse d’études postsecondaires en français langue seconde, il faut :

  • Être citoyenne ou citoyen canadien ou résidente ou résident permanent du Canada ;
  • Avoir l’anglais comme première langue officielle parlée ;
  • Étudier à temps plein dans un établissement canadien pendant l’année en cours ;
  • Avoir fait ses études secondaires dans un établissement anglophone et en être diplômé ;
  • Avoir atteint le niveau d’études postsecondaires ;
  • Être inscrit en première année à un programme d’études postsecondaires en français ;
  • Être âgé d’au moins 17 ans au premier jour de cours postsecondaire ;
  • Démontrer une connaissance suffisante du français pour étudier dans cette langue — un relevé de notes attestant avoir suivi des cours de français au niveau secondaire, collégial ou universitaire au Canada, pendant un minimum de deux ans, est exigé ;
  • Avoir l’intention de suivre un programme collégial ou universitaire de premier cycle à temps plein au Canada et de suivre au moins 50 % des cours et activités connexes en français (stages, activités de formation dans la communauté).

N.B. : Une attention particulière sera accordée aux étudiantes et étudiants en difficulté financière et à ceux provenant de groupes sous-représentés.

Remplir le formulaire de mise en candidature 
Logo de l'ACUFC
Logo des Bourses d'études postsecondaires en français langue seconde
Ce projet a été rendu possible en partie grâce au gouvernement du Canada
Université Sainte-Anne