125 années d'histoire(s) à raconter
Le petit bois

petit bois web image
Photo prise en 1932 par un photographe inconnu. On y voit le chalet central du Petit Bois et le père Fitzgerald accompagné de trois hommes.

Le campus de l'Université Sainte-Anne est doté de sentiers qui s'entrecroisent et qui débouchent presque tous sur la côte. Affectueusement nommé « Le Petit Bois », il s'agit d'un lieu qui s'est transformé au fil des ans.

L'histoire du Petit Bois remonte aux pères eudistes et à la fondation du Collège. Au début, l'endroit que les Eudistes nomment « Le bosquet » est un lieu de réflexion, de divertissement et de prière, réservé aux pères et aux collégiens. On y pratique la chasse, on se recueille à la petite chapelle qu'on y a construit ou on se réunit en face du kiosque pour jaser.

À compter des années 1940, les sentiers du Petit Bois commencent à disparaître. Presque tombés dans l'oubli, ils connaissent un regain d'intérêt grâce aux efforts de nombreux membres de la communauté dont Jean-Douglas Comeau. Doyen du programme d'immersion, il organise un premier atelier « Petit bois » pour les étudiants du programme d'immersion en 1990. Depuis, le Petit Bois et l'atelier de Jean-Douglas sont prisés par les étudiants du programme d'immersion des sessions de printemps et d'été, qui aménagent de nouveaux sentiers et entretiennent les structures. Au cours des dernières années, on y a vu naître une nouvelle tradition : les étudiants d'immersion peinturent des roches pour laisser une trace de leur passage sur le campus de la Pointe.

Aujourd'hui, les sentiers sont fréquentés autant par les résidents de Clare que par la communauté universitaire, qui profitent pleinement de la richesse écologique qu'ils leur offrent à portée de main.

Retourner à la chronologie