Étudier en santé en français présente de nombreux avantages !

Un travail stimulant, un salaire intéressant

Les études confirment que le salaire d'un professionnel de la santé débutant est supérieur à celui de la moyenne salariale nationale. De plus, si vous parlez le français et l'anglais, les perspectives d'emploi et les salaires qui s'y rattachent deviennent des plus alléchants, car le personnel bilingue est très recherché.

Un excellent taux de placement

86 % des diplômés des programmes soutenus par le CNFS travaillent pour des établissements et organismes de santé desservant des communautés francophones en situation minoritaire et 79 % d'entre eux travaillent dans leur province ou région d'origine.

Places réservées

Grâce à l'appui du CNFS, les étudiantes et étudiants néo-écossais bénéficient de places réservées en médecine et en pharmacie au Québec, afin de poursuivre leurs études dans leur langue.

Actualités

Toutes les actualités
Megan Tucker, étudiante en Soins infirmiers auxiliaires

Megan Tucker
contribue à sa communauté en tant qu'infirmière

« J'ai décidé de m'inscrire au programme des Soins infirmiers auxiliaires. J'ai passé toute ma vie dans une petite communauté acadienne et Sainte-Anne m'offrait non seulement l'occasion d'étudier en français, mais aussi d'étudier dans ma communauté. J'aime que ce soit une petite université où il est très facile de développer de bonnes relations de travail avec ses professeurs. »

Lire la suite sur le parcours de Megan

Nos programmes

Universitaires

Diplôme préparatoire en

Le diplôme préparatoire en sciences de la santé spécialisé de deux ans dispense une formation ciblée en sciences biologique, en chimie, en physique et en mathématiques, et de préparer les étudiantes et étudiants qui se destinent aux sciences médicales.

Les finissantes et finissants de ce programme acquièrent la chance de s'inscire à diverses écoles et universités au Canada. Les étudiantes et étudiants ayant suivi ce programme gardent la possibilité de poursuivre leur formation scientifique dans le cadre du Baccalauréat ès sciences de l'Université Sainte-Anne.

  • Durée
    2 ans
  • Cycle
    Premier
  • Campus
    Pointe-de-l'Église Premiere année seulement Pointe-de-l'Église

Baccalauréat spécialisé en

Ce programme permet aux étudiants d'acquérir les habiletés et les connaissances de base nécessaires à la pratique du travail social tout en permettant de se familiariser avec les politiques sociales et du bien-être social.

Le programme prépare les étudiants à œuvrer dans différents milieux dans les domaines des services sociaux et de la santé ainsi que dans d'autres secteurs connexes. Les cours traitent spécifiquement des questions liées à l'intervention auprès des individus, des familles, des groupes et des collectivités.

  • Durée
    4 ans
  • Cycle
    Premier
  • Campus
    Pointe-de-l'Église, Halifax, Tusket, Petit-de-Grat, St-Joseph-du-Moine Premiere année seulement Pointe-de-l'Église, Halifax, Tusket, Petit-de-Grat, St-Joseph-du-Moine

Collégiaux

Soins infirmiers auxiliaires (LPN)

Prépare-toi pour une carrière stimulante en soins infirmiers auxiliaires ! Ce programme permet à l'étudiant d'acquérir une solide formation en Soins infirmiers auxiliaires (LPN) pour offrir des services de santé dans divers milieux et contextes. Conformément aux exigences du Nova Scotia College of Nursing (NSCN), ce programme combine les apprentissages théoriques et pratiques et prépare l'étudiant à exercer son rôle professionnel dans le respect du cadre de ses fonctions ainsi que des règles éthiques, déontologiques et juridiques qui y sont associées. L'étudiant appliquera les principes de l'approche holistique centrée sur le patient.
Bryn Jones-Vaillancourt étudie avec sa professeure dans le laboratoire

Auxiliaire en soins continus (CCA)

Ce programme, conforme au « Continuing Care Assistant Program (CCA) », établi par l'NSAHO (Nova Scotia Association of Health Organizations), forme l'étudiant et l'étudiante à la relation d'aide et de soutien de courte ou de longue durée. Il prépare aussi l'étudiant et l'étudiante à aider les personnes à améliorer leur qualité de vie afin de vivre de la façon la plus autonome possible au sein de leur communauté. Le programme répond à tous les critères provinciaux de soins prolongés tant à domicile qu'en foyer de soins de longue durée pour personnes âgées et aussi dans un contexte de soins palliatifs.

Assistant en réadaptation

Prépare-toi pour une carrière stimulante dans les secteurs de l'ergothérapie et de la physiothérapie ! Le programme d'Assistant en réadaptation permet aux étudiants d'acquérir les connaissances théoriques et les compétences pratiques dont ils ont besoin pour pouvoir offrir leur assistance dans les secteurs de la physiothérapie et de l'ergothérapie, où les besoins sont en augmentation en raison du vieillissement de la population, mais aussi pour tous les groupes d'âge.
Une assistante travaille avec une patiente
Emma Smeltzer, étudiante au diplôme en sciences de la santé

Emma Smeltzer
fait ses études en français en Nouvelle-Écosse

Comme étudiante au Diplôme préparatoire en sciences de la santé, elle va profiter des places réservées en médecine au Québec, où elle pourra continuer ses études en français.

Étudier en santé en français présente de nombreux avantages !

Perfectionnement professionnel

Formation à distance

Le programme d'excellence professionnelle (Ce lien ouvre dans un nouvel onglet) (PEP) vise l'amélioration des connaissances des professionnels, gestionnaires et étudiants par des conférences-midi portant sur différentes thématiques.

Formation : Sécurité du patient, langue et offre active

Le réseau santé - Nouvelle-Écosse offre cette formation gratuite (Ce lien ouvre dans un nouvel onglet) aux professionnels de la santé.

Une professionnelle de santé parle à une patiente

L'offre active

L'offre active consiste à indiquer spontanément et clairement au patient qu'il a la possibilité de recevoir des services de santé en français sans qu'il ait nécessairement à le demander.

L'Université Sainte-Anne s'est engagée à promouvoir et inclure l'offre active (PDF) dans tous ses programmes en santé, sur tous ses campus. Ses étudiantes et étudiants et ses professeures et professeurs seront par conséquent outillés pour que l'offre active, devenue un objectif d'apprentissage, soit intégrée dans les pratiques dès la salle de classe.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les fondements et la formation de l'offre active (Ce lien ouvre dans un nouvel onglet).

Découvrez également la Boîte à outils pour l'offre active (Ce lien ouvre dans un nouvel onglet), un site du CNFS qui offre une multitude de ressources pour appuyer la formation des futurs professionnels et la formation continue des professionnels et gestionnaires en poste.

Consortium national de formation en santé

Le CNFS (Ce lien ouvre dans un nouvel onglet) regroupe seize établissements d'enseignement universitaire et collégial dont l'Université Sainte-Anne, répartis dans l'ensemble du Canada et offrant des programmes d'études en français dans différentes disciplines de la santé.

L'objectif de cette alliance stratégique consiste à accroître la présence et l'apport de professionnels de la santé et de chercheurs francophones pour servir pleinement, en français, les communautés francophones en situation minoritaire. Le CNFS veut ainsi renforcer une contribution significative au mieux-être et au plein épanouissement de ces communautés.

« L'Université Sainte-Anne travaille de concert avec le CNFS pour soutenir nos jeunes en leur donnant accès des formations en santé qui leur permettront de trouver un emploi stable dans leur région. Ce partenariat contribue non seulement au développement de notre institution mais également à celui des communautés acadiennes et francophones de la Nouvelle-Écosse. »

Parlons-en !

Vous avez encore des questions ? Contactez-nous !

Coordonnateur du CNFS

Envoyez un message tout de suite

Hughie Batherson