Pourquoi?

1sur10 5

Nos communautés francophones souffrent d'un manque criant de professionnels de la santé. Répondant à ce besoin, l'Université Sainte-Anne offre diverses formations universitaires et collégiales en français.

Tous ces programmes en sciences de la santé bénéficient directement des efforts du Consortium national de formation en santé (CNFS).

Le CNFS: des opportunités renforcées et élargies de formation en santé en français

Le CNFS regroupe onze établissements d'enseignement universitaire et collégial dont l'Université Sainte-Anne, répartis dans l'ensemble du Canada et offrant des programmes d'études en français dans différentes disciplines de la santé.

L'objectif de cette alliance stratégique consiste à accroître la présence et l'apport de professionnels de la santé et de chercheurs francophones pour répondre pleinement, en français, aux communautés francophones en situation minoritaire. Le CNFS veut ainsi renforcer une contribution significative au mieux-être et au plein épanouissement de ces communautés.

bss web

« L'Université Sainte-Anne travaille de concert avec le CNFS pour soutenir nos jeunes en leur donnant accès des formations en santé qui leur permettront de trouver un emploi stable dans leur région. Ce partenariat contribue non seulement au développement de notre institution mais également à celui des communautés acadiennes et francophones de la Nouvelle-Écosse. »

Allister Surette, recteur et vice-chancelier de l'Université Sainte-Anne

Étudier en santé en français présente de nombreux avantages

Un travail stimulant, un salaire intéressant
Les études confirment que le salaire d'un professionnel de la santé débutant est supérieur à celui de la moyenne salariale nationale. De plus, si vous parlez le français et l'anglais, les perspectives d'emploi et les salaires qui s'y rattachent deviennent des plus alléchants, car le personnel bilingue est très recherché.
Un excellent taux de placement
86% des diplômés des programmes soutenus par le CNFS travaillent pour des établissements et organismes de santé desservant des communautés francophones en situation minoritaire et 79% d'entre eux travaillent dans leur province ou région d'origine.
Places réservées
Grâce à l'appui du CNFS, les étudiants néo-écossais bénéficient de places réservées en médecine et en pharmacie au Québec, afin de poursuivre leurs études dans leur langue.
Bourses d'études
Le CNFS offre des bourses d'études pour étudier en santé en français. La plupart des gouvernements provinciaux offrent également un programme de bourses aux francophones pour leur permettre d'étudier dans leur langue maternelle.
Soutien à la formation
En plus des bourses, les étudiants du CNFS bénéficient des réseaux de stages cliniques à travers le Canada, du défraiement de leurs frais de déplacements pour faire leurs stages dans leur région d'origine et plus encore.
Expertise et collaboration à l'échelle nationale
Le CNFS, c'est avoir accès à un réseau de partage de connaissances et de contacts dans l'ensemble du pays. Les étudiants peuvent ainsi bénéficier d'une expertise et d'une collaboration à tous les échelons, tant national, provincial/territorial, que régional et interinstitutionnel, en plus d'être initiés aux technologies de pointe entourant le domaine de la santé et de l'intervention clinique.