Actualités

Investissement du gouvernement du Canada pour l'amélioration de l'infrastructure et des espaces d'apprentissage du campus de Pointe-de-l'Église.

Pointe-de-l'Église (N.-É.), le 31 août 2020 – Le député René Arseneault, secrétaire parlementaire de la ministre du Développement économique et des Langues officielles (Agence de promotion économique du Canada atlantique et Langues officielles) a annoncé aujourd'hui une contribution de 579 500 $ en soutien à la modernisation des espaces d'apprentissage et des infrastructures technologiques afférentes au campus de Pointe-de-l'Église de l'Université Sainte-Anne. L'Université Sainte-Anne fournit une contrepartie de 620 500 $, pour un investissement total de 1 200 000 $ au projet. La province de la Nouvelle-Écosse fournit également un soutien continu important qui permet le développement de programmes de qualité et de projets innovateurs.

Depuis près de 30 ans, l'Université Sainte-Anne mise sur l'utilisation de la vidéoconférence et des technologies associées pour offrir simultanément dans tous ses campus un enseignement de qualité. Toutefois, une modernisation des équipements s'impose afin d'être en mesure de continuer à offrir un enseignement de qualité et de façon équitable dans l'ensemble des campus.

Avec cet investissement, le gouvernement du Canada joint ses efforts à ceux de l'Université Sainte-Anne afin de moderniser les salles de classe existantes, augmenter leur capacité et y ajouter un « makerspace », c'est-à-dire un espace d'idéation, d'expérimentation et de création interdisciplinaire. De plus, l'Université souhaite se doter d'un amphithéâtre multifonctionnel branché au Web, dans lequel on pourrait tenir, diffuser et enregistrer des présentations et des ateliers par des conférenciers de marque.

« Au cours des derniers mois, nous avons vu que les écoles et les universités doivent avoir les outils technologiques nécessaires pour appuyer les jeunes dans leur apprentissage, a déclaré l'honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles. C'est la première étape pour leur assurer un avenir prometteur dans leur langue, en français. »

« Une modernisation de nos espaces d'apprentissage s'imposait même avant l'arrivée de la crise sanitaire actuelle. Mais ce financement est arrivé au bon moment, car nous sommes maintenant équipés d'espaces, d'outils et de logiciels les plus récents, ce qui va nous permettre d'être flexible », explique Allister Surette, recteur et vice-chancelier de l'Université Sainte-Anne.

« Nous sommes en mesure d'offrir nos cours en présentiel et à distance en simultané cet automne et notre modèle nous permet de passer rapidement à un mode de livraison entièrement à distance si l'évolution des consignes de la santé publique l'exige », précise monsieur Surette.

L'acquisition de nouveaux équipements technologiques (p. ex. écrans interactifs, microphones, caméras, etc.) pour ces espaces assurera que les professeures et professeurs auront accès à toute la gamme d'outils technopédagogiques et que leur aménagement sera flexible et accessible pour les cours.

Malgré la crise actuelle, l'Université Sainte-Anne sera en mesure de continuer à livrer les programmes de qualité auxquels sa population étudiante est habituée.

À propos de l'Université Sainte-Anne

L'Université Sainte-Anne, la seule université francophone en Nouvelle-Écosse, offre des programmes d'études universitaires et collégiales ainsi que des programmes d'immersion et de formation sur mesure en français langue seconde. Reconnue pour l'excellence de ses programmes et son milieu de vie unique et exceptionnel, elle offre des occasions d'apprentissage expérientiel favorisant l'engagement et la réussite des étudiantes et étudiants et un contexte favorable à l'établissement d'une culture d'excellence en recherche et en développement. Résolument ancrée dans son milieu, elle est un partenaire de choix pour accroître la vitalité des régions entourant ses campus et de l'Acadie de la Nouvelle-Écosse dans son ensemble.

Pour plus d'information     

Rachelle LeBlanc, Directrice des communications et du marketing
Université Sainte-Anne
Tél. : 902-769-2114 poste 7222
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Il y aura de nouveaux champions au volley-ball masculin de l’AASC. Après avoir terminé en tête du classement de la saison régulière, l’équipe masculine de volley-ball a dû s’avouer vaincue 3-1 devant les Tommies de St. Thomas dimanche à UNB Saint John.

L’équipe de Jay Melanson a bien géré la pression dès l’ouverture de la demi-finale de samedi, malgré le soutien évident accordé à UNBSJ, l’équipe locale. Le joueur par excellence de la league, Louis-Philippe LeBlanc, a réalisé 7 attaques marquantes et 10 récupérations pour aider les Dragons à vaincre les Seawolves en quatre manches (25-18, 25-18, 14-25 et 25-21).

Dimanche, les Dragons ont offert une bonne opposition face aux Tommies de St. Thomas, qui avaient terminé en troisième dans le classement de la saison régulière, mais ce ne fut malheureusement pas suffisant. Ils n’ont pas pu forcer une cinquième manche, et se sont inclinés 3 à 1 (19-25, 25-15, 18-25 et 25-27). Liam Pelletier a été nommé joueur du match avec 14 attaques marquantes et 6 as de service.

Nombreux partisans des #usainteanneDragons se sont déplacés à UNBSJ et ont fait voler des drapeaux acadiens pour encourager nos étudiants-athlètes, dont plusieurs sont originaires du Nouveau-Brunswick.

Rappelons que plusieurs joueurs ont reçu les honneurs de l’AASC en fin de saison régulière. Louis-Philippe LeBlanc a été nommé joueur par excellence de la saison et membre de la première équipe d'étoiles en compagnie de ses coéquipiers Jeremy Bourque et Joshua Aucoin. Jay Melanson, quant à lui, a été nommé entraîneur de l'année pour une deuxième année consécutive.

Il y aura de nouveaux champions au volley-ball masculin de l’AASC. Après avoir terminé en tête du classement de la saison régulière, l’équipe masculine de volley-ball a dû s’avouer vaincue 3-1 devant les Tommies de St. Thomas dimanche à UNB Saint John.

L’équipe de Jay Melanson a bien géré la pression dès l’ouverture de la demi-finale de samedi, malgré le soutien évident accordé à UNBSJ, l’équipe locale. Le joueur par excellence de la league, Louis-Philippe LeBlanc, a réalisé 7 attaques marquantes et 10 récupérations pour aider les Dragons à vaincre les Seawolves en quatre manches (25-18, 25-18, 14-25 et 25-21).

Dimanche, les Dragons ont offert une bonne opposition face aux Tommies de St. Thomas, qui avaient terminé en troisième dans le classement de la saison régulière, mais ce ne fut malheureusement pas suffisant. Ils n’ont pas pu forcer une cinquième manche, et se sont inclinés 3 à 1 (19-25, 25-15, 18-25 et 25-27). Liam Pelletier a été nommé joueur du match avec 14 attaques marquantes et 6 as de service.

Nombreux partisans des #usainteanneDragons se sont déplacés à UNBSJ et ont fait voler des drapeaux acadiens pour encourager nos étudiants-athlètes, dont plusieurs sont originaires du Nouveau-Brunswick.

Rappelons que plusieurs joueurs ont reçu les honneurs de l’AASC en fin de saison régulière. Louis-Philippe LeBlanc a été nommé joueur par excellence de la saison et membre de la première équipe d'étoiles en compagnie de ses coéquipiers Jeremy Bourque et Joshua Aucoin. Jay Melanson, quant à lui, a été nommé entraîneur de l'année pour une deuxième année consécutive.