Les universités de l'Atlantique continuent d'échapper aux tendances démographiques

English Text Follows
 

Pointe-de-l'Église, N-É. – Les universités de l’Atlantique démontrent que démographie n’égale pas destinée. Ces institutions viennent d’enregistrer des augmentations stupéfiantes sur 12 mois dans des catégories clés d’inscription.

L’Association des universités de l’Atlantique (AUA) a dévoilé, le 15 octobre dernier, son rapport 2019-20 Preliminary Enrolments2019-20 Preliminary Enrolments. Certains points saillants du rapport sont :

  • Une augmentation de 4 % sur 12 mois chez les étudiants de premier cycle et de cyclesupérieur (temps plein), (+3 016), pour un total de 77 778;
  • Une augmentation de 20,1 % sur 12 mois chez les étudiants internationaux, (+3 192),pour un total de 19 037;
  • Une augmentation de 6,8 % sur 12 mois chez les étudiants de première année, tempsplein, (+891), pour un total of 14 061.

Selon Allister Surette, Président de l’AUA et recteur de l’Université Sainte-Anne, ces augmentations extraordinaires sont attribuables à plusieurs facteurs clés.

« Nos universités ont compris, depuis un certain temps, que la région est aux prises avec undéfi démographique. Pour contrecarrer ce phénomène, chaque institution a investi davantagede temps, d’efforts et de ressources envers le recrutement étudiant, d’abord et avant tout àl’international. »

L’AUA est un ardent défenseur de l’idée que la meilleure source de nouveaux immigrants au Canada atlantique est le bassin croissant d’étudiants internationaux ayant choisi d’étudier dans les universités de la région. Un sondage 2017 de l’AUA auprès des diplômés internationaux démontrait que, parmi les étudiants internationaux :

  • 77 % étaient d’accord que le Canada atlantique « est un endroit où j’aimerais vivre ettravailler après la remise des diplômes »;
  • 94 % étaient d’accord qu’en tant que nouveaux arrivants, ils se sentaient les bienvenusau Canada atlantique;
  • 84 % avaient indiqué avoir créer des liens d’amitiés solides dans leurs collectivités ; et,
  • 79 % avaient indiqué qu’il y avait « des gens de ma culture dans la collectivité ».

M. Surette a également souligné que « les universités de l’Atlantique ont une solide réputation aux niveaux national et international quant à l’enseignement de qualité et l’expérience étudiante unique. »

Il a également précisé que « tous les leaders universitaires ont à coeur de s’assurer que leurscampus sont des lieux accueillants, sécuritaires et surs. Ce sont des éléments importants pourles étudiants et leurs familles. »

L’Association des universités de l’Atlantique (AUA) représente les intérêts des universités dansla région, assurant une visibilité publique au rôle important qu’elles jouent dans la préparationdes leaders de demain dans nos collectivités, dans la recherche et l’innovation de pointe et,dans les contributions à la prospérité de la vie économique, culturelle et sociale au Canadaatlantique.

-30-

Pour de plus amples informations, contacter:

Peter Halpin 
Directeur exécutif, Association des universités de l’Atlantique

(902) 425-4238 ou (902) 497-4419

 

Atlantic universities continue to defy demographic trends

Church Point, NS – Atlantic universities have shown that demographics are not destiny, reporting astounding year-over-year increases in key enrolment categories.

The Association of Atlantic Universities (AAU) reported its 2019-20 Preliminary Enrolments2019-20 Preliminary Enrolments today. Highlights of the report include:

  • A 4% year-over-year increase in full-time undergraduate and graduate students(+3,016), total of 77,778
  • A 20.1% year-over-increase in international students (+3,192), total of 19,037
  • A 6.8% year-over-year increase in full-time, first year students (+891), total of14,061

According to Allister Surette, Recteur, Université Sainte-Anne and Chair, AAU, the extraordinary increases in enrolments across the region’s universities are attributable to a few key factors.

“Our universities have understood the demographic challenge facing the region for some time. To that end, more institutional time, effort and resources has been committed to student recruitment, especially internationally.”

The AAU has been a strong advocate that the best source of new immigrants to Atlantic Canada is the growing pool of international students who have chosen to study at the region’s universities. A 2017 AAU survey among international student graduates indicated that among international students:

  • 77% agreed Atlantic Canada “is a place I would like to work and live after graduation;
  • 94% agreed they felt welcomed in Atlantic Canada as new arrivals;
  • 84% said they made close friends in their communities; and,
  • 79% agreed there were “people of my culture in the community.”

Surette also noted that, “Atlantic universities have a strong reputation nationally and internationally for offering great teaching and a truly unique student experience.”

He added that, all our university leaders are highly committed to ensuring our campuses are safe, secure and welcoming. That’s important to students and their families.”

The Association of Atlantic Universities (AAU) represents the interests of universities across the region, ensuring public visibility for the important role they play in preparing future leaders of our communities, in path-breaking research and innovation, and in contributing to the economic, cultural and social prosperity of life in Atlantic Canada.

-30-

For further information :

Peter Halpin
Executive Director, AAU

(902) 425-4238 or (902) 497-4419

Abonnez-vous !

L'Université Sainte-Anne tient à vous informer sur nos nouvelles. En vous abonnant, vous recevrez nos nouvelles directement dans votre boîte de réception.

Cliquez ici pour vous abonner

Adresse courte de l'article