Actualités

Pointe-de-l'Église (N.-É.), le 7 novembre 2022 – Les partisans des Dragons de l'Université Sainte-Anne n'ont pas été déçu des performances de nos deux équipes de volley-ball en fin de semaine. Ils étaient nombreux à venir encourager nos étudiants et étudiantes athlètes au gymnase du Centre sportif Marcel-R.-Comeau samedi et dimanche.

L'équipe masculine a blanchit les Hurricanes de Holland College par la marque de 3-0, samedi après-midi, lors de leur premier match à domicile dans le cadre de la fin de semaine du retour à domicile. Le pointage des manches étaient de 25-23, 25-16 et 25-19.

Alec Cottreau a réussi 16 attaques pour les Dragons, suivi de Louis-Philippe LeBlanc et de ses 9 attaques, tandis que Cameron Calhoun a réussi 15 attaques pour les Hurricanes, suivi de Luke Hyde et de ses 10 attaques.

Le début de saison parfaite s'est poursuit lorsque les Dragons ont vaincu pour une deuxième fois les Hurricanes de Holland College 3 à 2 dimanche matin.  Le pointage des manches étaient 25-18, 25-22, 12-25, 21-25 et 15-8.

Alec Cottreau a réussi 19 attaques pour les Dragons, suivi de Jeremy Bourque qui a réussi 10 attaques, tandis que Cameron Calhoun et Luke Hyde ont chacun réussi 13 attaques pour les Hurricanes. Félicitations à Alec Cottreau, qui a obtenu le titre d'athlète de la semaine pour son excellente performance et des matchs forts.

Du côté des femmes, elles se sont inclinées 3-1 contre les Hurricanes de Holland, samedi, pour leur première défaite de la saison, tandis que Holland a remporté sa troisième victoire de la saison. Le pointage des manches étaient de 17-25, 20-25, 25-18 et 16-25.

Jenna O'Neill et Morgan White ont chacune réalisé 11 attaques marquantes pour les Hurricanes. Pour les Dragons, Amy Arsenault a mené la danse avec 14 attaques.

Elles se sont également inclinées 3-2 contre les Chargers de Crandall, dimanche, alors que Crandall a remporté sa première victoire de la saison. Les Dragons ont pris une avance de 2-0 mais Crandall s'est battu pour gagner les trois manches suivants. Le pointage des manches étaient 26-24, 25-22, 18-25, 16-25 et 8-15.

Janelle Blanchette a réalisé 20 attaques marquantes pour les Chargers, tandis que Sarah-Maude Malenfant a ajouté 11 attaques marquantes. Pour les Dragons, Mekayla Léger a mené la danse avec 15 attaques et Amy Arsenault a ajouté 13 attaques.

À propos de l'Université Sainte-Anne

L'Université Sainte-Anne, la seule université francophone en Nouvelle-Écosse, offre des programmes d'études universitaires et collégiales ainsi que des programmes d'immersion et de formation sur mesure en français langue seconde. Reconnue pour l'excellence de ses programmes et son milieu de vie unique et exceptionnel, elle offre des occasions d'apprentissage expérientiel favorisant l'engagement et la réussite des étudiantes et étudiants et un contexte favorable à l'établissement d'une culture d'excellence en recherche et en développement. Résolument ancrée dans son milieu, elle est un partenaire de choix pour accroître la vitalité des régions entourant ses campus et de l'Acadie de la Nouvelle-Écosse dans son ensemble.

Pour plus d'information       

Rachelle LeBlanc, Directrice des communications et du marketing
Université Sainte-Anne
Tél. : 902-769-2114
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Maya Hayes est originaire de Halifax, N.-É. et étudiante de première année dans l’Option immersion française intégrée (OIFI). Après avoir débutée au niveau intermédiaire en français, elle a beaucoup progressé et a réussi à décrocher un emploi comme animatrice francophone dans les camps organisés Canadian Parents for French - Nova Scotia à Halifax. Elle est très fière d’avoir passé une entrevue en français et d’être sélectionnée à cause de la qualité de son français oral.

Deux aspects qu’elle a beaucoup appréciés de l’option OIFI « étaient les leçons et la façon que les professeurs nous ont enseigné les matériaux. Cela m’a donné un point de vue différent sur la langue française que j’ai beaucoup aimé. »

Félicitations, Maya, et nous sommes convaincus que les enfants du camp de Canadian Parents for French sont chanceux de t’avoir comme animatrice!

Maya Hayes est originaire de Halifax, N.-É. et étudiante de première année dans l’Option immersion française intégrée (OIFI). Après avoir débutée au niveau intermédiaire en français, elle a beaucoup progressé et a réussi à décrocher un emploi comme animatrice francophone dans les camps organisés Canadian Parents for French - Nova Scotia à Halifax. Elle est très fière d’avoir passé une entrevue en français et d’être sélectionnée à cause de la qualité de son français oral.

Deux aspects qu’elle a beaucoup appréciés de l’option OIFI « étaient les leçons et la façon que les professeurs nous ont enseigné les matériaux. Cela m’a donné un point de vue différent sur la langue française que j’ai beaucoup aimé. »

Félicitations, Maya, et nous sommes convaincus que les enfants du camp de Canadian Parents for French sont chanceux de t’avoir comme animatrice!