Cinquante finissants de Sainte-Anne reçoivent leur diplôme

Pointe-de-l'Église (N.-É.), Le 25 mars 1993 - Université Sainte-Anne : Raymond LeBlanc et Donald Savoie recevront un doctorat honorifique.

Pointe-de-l’Église : Le recteur de l’Université Sainte-Anne, Harley d’Entremont, est heureux de porter à la connaissance du public les noms des récipiendaires des doctorats honorifiques pour l’année 1993. Raymond LeBlanc de Halifax et Donald Savoie de Moncton recevront leur doctorat honorifique lors de la collation des grades à l’Université Sainte-Anne le samedi 1er mai. M. Savoie prononcera l’allocution de circonstances lors de la collation qui aura lieu à 14h00.

Raymond LeBlanc

Natif de Pointe-de-l’Église, Raymond LeBlanc a fait ses études universitaires à l’Université Sainte-Anne (classe préparatoire en 1936 et BA en 1944). Il était ensuite au noviciat et aux études théologiques au Séminaires des pères Eudistes à Charlesbourg, QC, aux études théologiques à Catholic University of Washington et a obtenu son Bac en Éducation en 1971 à l’Université Saint-Mary’s.

Sa carrière professionnelle a commencé à l’Université Saint-Louis où il a enseigné les sciences et les mathématiques, a fait des études en sciences et était assistant préfet des études.

M. LeBlanc était supérieur du Collège (Université) Sainte-Anne entre 1966 et 1970 et premier assistant en 1965-66, président du Comité des aviseurs et enseignant des sciences et des mathématiques. Entre 1971 et 1980, il a enseigné les mêmes sujets à l’école secondaire d’Halifax West.

M. LeBlanc était ensuite conseiller à la section française du ministère de l’Éducation, coordonnateur provincial des programmes de bourses pour les cours d’été du français et membre du Comité ministériel pour les écoles acadiennes.

Il a terminé sa carrière active dans l’enseignement des élèves de l’école francophone Shannon et avec l’élaboration d’un document pour l’enseignement des sciences pour le ministère de l’Éducation en 1988, l’année de sa retraite.

Il a depuis été conseiller pour les programmes de sciences et de mathématiques, a préparé des guides pédagogiques pour l’enseignement de ces sujets et a fait une traduction d’un manuel pour les parents d’enfants atteints du cancer pour l’hôpital IWK.

Ses activités bénévoles comprennent : membre du Comité du Centre scolaire communautaire, membre de la communauté catholique francophone d’Halifax-Dartmouth (récipiendaire de la médaille diocésaine de mérite de l’archidiocèse d’Halifax), membre et vice-président du Conseil d’administration de l’Association des anciens et amis de l’Université Sainte-Anne, membre de la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse, membre du Club français historique acadienne de la Baie Sainte-Marie, membre du Conseil d’administration du Captain William Spry Community Center et du Multi-service Advisory Committee à Spryfield et membre de la Mainland South Historic Society.

Marié à Angèle d’Entremont, le coup a un fils, Guy.

Donald Savoie

Donald Savoie, PhD., est titulaire de diplômes en Économique et en Science politique de l’Université de Moncton, de l’Université du Nouveau-Brunswick et d’Oxford. Il détient présentement le poste de titulaire de la Chaire de recherche Clément-Cormier à l’Université de Moncton depuis 1990 où il enseigne l’administration publique, ce qu’il enseignait là de 1983 à 1987. Son enseignement et ses recherches portent sur l’administration publique comparative et la politique publique comparative (développement économique).

Il compte à son actif une expérience exhaustive tant dans le gouvernement que dans le milieu universitaire. Il a été nommé secrétaire adjoint aux Affaires corporatives et publiques auprès du Conseil du Trésor (1987-88) du gouvernement du Canada et a agi en tant que directeur associé du Centre canadien de gestion à Ottawa (1988-90). Il a été haut fonctionnaire au sein des gouvernements fédéral et provincial. En 1983, M. Savoie a fondé l’Institut canadien de recherche sur le développement régional à l’Université de Moncton et en est devenu le premier directeur général.

Il a été appelé à participer dans le processus de décision et de consultation de différents comités. Il a été membre du groupe d’étude sur les revenus et l’adaptation des pêches de l’Atlantique (1992-93), membre du Comité directeur de la prospérité (1991-92), membre du Canada (1985-) et « Optimum » (1991-), rédacteur en chef de la « Revue canadienne des sciences régionales » (1984-87), membre du Conseil consultatif de l’Institut des relations intergouvernementales de l’Université Queen’s (1983-87), en plus de ses fonctions de conseiller auprès de divers ministères et organismes gouvernementaux et du secteur privé.

M. Savoie a écrit plusieurs livres traitant de l’administration publique et du développement régional. Il a également publié dans les principales revues canadiennes et internationales de politique et d’administration publique.

M. Savoie a également fait fonction de conseiller auprès de divers ministères et organismes gouvernementaux, du secteur privé, de l’OCDE, de la Banque mondiale et des Nations-Unies. À la demande du Premier Ministre du Canada, il a entrepris, entre 1986 et 1987, une étude des efforts déployés par le gouvernement fédéral en matière de développement régional en Atlantique. Pour ce faire, il a consulté une série de Canadiens de l’Atlantique sur de nouvelles mesures possibles de développement économique pour la région. Au terme de ces consultations, il a préparé un rapport qui a mené à l’établissement de l’Agence de promotion économique du Canada Atlantique.

M. Savoie a été nommé membre de la Société royale du Canada et choisi l’Ancien de l’année à l’Université de Moncton. Son livre « The politics of Public Spending in Canada » a reçu le premier prix Smiley en 1992.

M. Savoie est marié à Linda Dempsey et le couple a deux enfants.

À propos de l'Université Sainte-Anne

L'Université Sainte-Anne, la seule université francophone en Nouvelle-Écosse, offre des programmes d'études universitaires et collégiales ainsi que des programmes d'immersion et de formation sur mesure en français langue seconde. Reconnue pour l'excellence de ses programmes et son milieu de vie unique et exceptionnel, elle offre des occasions d'apprentissage expérientiel favorisant l'engagement et la réussite des étudiants et un contexte favorable à l'établissement d'une culture d'excellence en recherche et en développement. Résolument ancrée dans son milieu, elle est un partenaire de choix pour accroître la vitalité des régions entourant ses campus et de l'Acadie de la Nouvelle-Écosse dans son ensemble.