Actualités

Mois de l'histoire des Noirs 2023

Pointe-de-l'Église (N.-É.), le 28 février 2023 - Dans le cadre du Mois de l'histoire des Noirs au Canada et le Mois du patrimoine africain en Nouvelle-Écosse, le Bureau de la recherche vous présente certaines des initiatives de recherche des professeurs Malanga-Georges Liboy et Désiré Nyela. À travers ces travaux, découvrez les défis et la richesse des parcours des personnes de descendance africaine dans nos communautés.

Partout au pays, le mois de février est le Mois de l'histoire des Noirs, une occasion de souligner la vitalité et la richesse des communautés de descendance africaine au Canada. Le thème de cette année, « À nous de raconter », représente une occasion d'en apprendre davantage sur les expériences des communautés noires, en particulier leur vécu, leurs embûches et leurs succès.  

Parallèlement, le mois de février est également le Mois du patrimoine africain en Nouvelle-Écosse, cette année sous le thème « Des océans de lutte – des peuples africains d'un océan à l'autre ». Avec ce thème, l'objectif est de mettre l'emphase sur les luttes des personnes d'ascendance africaine dans l'histoire, de l'Afrique à la Nouvelle-Écosse.  

À travers ses travaux, le professeur Malanga-Georges Liboy, du Département des sciences de l'éducation, contribue à l'arrivée des familles immigrantes francophones, dont beaucoup sont issues des communautés noires, un peu partout en Nouvelle-Écosse. Un nouveau projet de recherche développé en partenariat avec le Réseau en immigration francophone de la Nouvelle-Écosse (RIFNÉ) vise notamment à mieux comprendre les perceptions de parents d'élèves récemment arrivés dans la province sur leurs expériences de l'école en ligne pendant la période de la pandémie. À terme, ce projet permettra de mieux outiller tant les familles que les écoles quant à l'inclusion et l'intégration scolaire des élèves issus de l'immigration. 

Dans un second projet mené auprès de familles de la région d'Halifax, le professeur Liboy et la professeure Judith Patouma, également du Département des sciences de l'éducation, travaillent à l'identification de défis et de pistes de solution quant à l'intégration scolaire des élèves issus de l'immigration. En suivant les défis auxquels font face les familles immigrantes, en particulier celles vivant davantage de distance culturelle et de précarité, les deux chercheurs soulignent le potentiel et les limites des technologies numériques pour répondre aux besoins de communication liés à l'intégration scolaire. 

Le professeur Liboy explore encore davantage ces défis dans un dernier projet de recherche sur le processus d'adaptation des familles immigrantes aux nouvelles technologies afin de répondre aux besoins du milieu scolaire et soutenir l'apprentissage de leurs enfants. Or, les retombées de ce projet soulignent la difficulté d'arrimage entre ces exigences et les compétences des parents, donc la plupart sont originaires de l'Afrique subsaharienne, du Moyen-Orient et de l'Amérique latine. En plus de la nécessité de suivre des formations, les recherches du professeur Liboy soulignent que plusieurs familles n'ont accès ni à un ordinateur ni à l'internet haute vitesse. En examinant ces défis vécus par les familles immigrantes, les travaux du professeur en sciences de l'éducation permettront de mieux répondre à leurs besoins et ainsi assurer leur plein dynamisme dans les communautés de la province. 

Le dernier automne a été marqué, pour le professeur Désiré Nyela du Département des études françaises, par le lancement de son plus récent ouvrage Les littératures de la traversée. Avec cet ouvrage, le chercheur souhaite repenser la manière dont on appréhende l'expérience d'écrivaine ou d'écrivain dans la francophonie. En étudiant des textes d'écrivains majeurs de l'espace francophone, comme Yambo Ouologuem, Dany Laferrière et Kossi Efoui, Désiré Nyela questionne l'appartenance et la territorialité de la langue française afin de bouleverser les mythologies identitaires dans une perspective de mondialisation de la littérature et des enjeux linguistiques. 

Continuant ses recherches sur le polar, le professeur Nyela vient de faire paraître un nouveau texte, « Meurtres en pays froid - La Sibérie en mode polar » dans À l'est de l'étoile polar, le plus récent numéro de La revue des lettres modernes, portant sur l'écriture de Caryl Férey sur fond de polar dans le contexte post-soviétique. En outre, il sera conférencier invité lors du colloque international Radioscopies discursives des genres populaires francophones d'Afrique subsaharienne, du Maghreb et des Caraïbes qui se tiendra au prochain congrès de l'Acfas les 11 et 12 mai prochains. Dans ce colloque qui revisite les discours et langages des genres populaires de l'écriture francophone du Sud, Désiré Nyela y présentera quelques-unes des pistes soulevées par ses recherches sur le roman policier africain. 

À travers leurs travaux respectifs, les professeurs Liboy et Nyela, parmi d'autres chercheuses et chercheurs de l'Université Sainte-Anne, contribuent à mettre de l'avant les considérations des communautés noires en Nouvelle-Écosse, particulièrement dans le contexte d'une immigration francophone. Avec ces recherches, soulignons les nouvelles perspectives apportées par ces communautés afin de repenser le vivre-ensemble dans nos régions.

À propos de la recherche à l'Université Sainte-Anne 

Fière de son caractère francophone, l'Université Sainte-Anne constitue un foyer unique en son genre pour l'apprentissage, la recherche, l'innovation et l'épanouissement en français. En effet, ancrée dans l'Acadie de la Nouvelle-Écosse, l'Université se focalise sur la création et la mobilisation de savoirs nouveaux dans une variété de domaines de pointe particulièrement pertinents pour notre époque. L'Université Sainte-Anne souhaite soutenir une culture de recherche concertée et dynamique, de façon à favoriser le rayonnement et la mise en œuvre de savoirs vitaux et novateurs, destinés à répondre aux besoins de la communauté locale, de la société acadienne et d'un monde en constante mutation. 

Pour plus d'information  

Bureau de la recherche   
Université Sainte-Anne  
Tél. : 902-769-2114, poste 7196  
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nous sommes heureux d'annoncer que nous offrons le cours Auxiliaire en soins continus (CCA), gratuit et en français, dès septembre 2024!

La nouvelle version de ce programme basée sur le modèle éducatif « 3 et 2 » du CCA Work and Learn permet aux étudiants et étudiantes d’être en classe pendant 3 jours et en milieu de travail les 2 jours restant. Ceci leur donne l’opportunité de mettre tout de suite en pratique ce qui est vu en cours et d’être rémunérés pendant leurs études.

Pour plus d'informations, veuillez consulter notre site web etudescollegiales.ca

Merci de partager cette opportunité dans vos réseaux !

Nous sommes heureux d'annoncer que nous offrons le cours Auxiliaire en soins continus (CCA), gratuit et en français, dès septembre 2024!

La nouvelle version de ce programme basée sur le modèle éducatif « 3 et 2 » du CCA Work and Learn permet aux étudiants et étudiantes d’être en classe pendant 3 jours et en milieu de travail les 2 jours restant. Ceci leur donne l’opportunité de mettre tout de suite en pratique ce qui est vu en cours et d’être rémunérés pendant leurs études.

Pour plus d'informations, veuillez consulter notre site web etudescollegiales.ca

Merci de partager cette opportunité dans vos réseaux !