Les gouvernements du Canada et de la Nouvelle-Écosse annoncent un investissement en appui à la communauté universitaire francophone de la Nouvelle-Écosse

POINTE-DE-L'ÉGLISE (Nouvelle-Écosse), le 10 juillet 2019

Nos deux langues officielles sont au cœur de l'identité canadienne, en plus d'être des instruments d'inclusion et d'intégration pour notre diversité. C'est pourquoi le gouvernement est déterminé à soutenir l'essor des communautés de langue officielle en situation minoritaire et à promouvoir le bilinguisme partout au pays.

Aujourd'hui, l'honorable Mélanie Joly, ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, ainsi que l'honorable Gordon Wilson, ministre de l'Environnement de la Nouvelle-Écosse et député de Clare-Digby, ont annoncé le financement d'un projet de rénovation et de modernisation de l'édifice Gustave-Blanche du campus de Pointe-de-l'Église de l'Université Sainte-Anne. Situé dans la baie Sainte-Marie, ce campus est au cœur de la plus grande région acadienne de la Nouvelle-Écosse.

Ce projet vise la rénovation du toit, des fenêtres et du revêtement extérieur, en plus de la modernisation de certains espaces à l'intérieur de cet édifice patrimonial bâti en 1899. Les travaux permettront de répondre aux besoins actuels et futurs des étudiants et de la communauté, notamment grâce à de nouvelles salles multifonctionnelles et à des bureaux. Le 4e étage sera modernisé et raccordé au Web, ce qui permettra de tenir, de diffuser et d'enregistrer des conférences et des ateliers, ainsi que d'offrir des cours présentés par des invités de marque. Les nouvelles installations permettront à la Nouvelle-Écosse de bonifier sa contribution à la francophonie numérique et à la francophonie canadienne.

Le gouvernement du Canada octroie la somme de 500 000 dollars au gouvernement de la Nouvelle-Écosse pour appuyer les travaux de rénovation et de modernisation de l'édifice Gustave-Blanche. Ce financement est attribué dans le cadre du sous-volet Infrastructure éducative des communautés du Plan d'action pour les langues officielles 2018-2023 : Investir dans notre avenir.

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse, quant à lui, alloue 500 000 dollars à la réalisation de ce projet.

Citations

« Les communautés acadiennes ont su garder au fil des siècles toute la vigueur de leur langue et de leur culture chaleureuse. Depuis près de 130 ans, l'Université Sainte-Anne joue un rôle central pour promouvoir l'identité acadienne en Nouvelle-Écosse, mais elle accueille aussi aujourd'hui des francophones de toutes les provinces et d'un peu partout dans le monde. Nous sommes fiers d'appuyer cet établissement phare qui joue un rôle crucial pour le rayonnement de l'Acadie et de la francophonie canadienne. »

– L'honorable Mélanie Joly, ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie

« Nous sommes très heureux de soutenir les efforts visant à élargir et à renforcer la communauté francophone et acadienne de la Nouvelle-Écosse. Notre investissement conjoint avec le gouvernement fédéral revitalisera l'édifice Gustave-Blanche, élément du patrimoine architectural, et contribuera à renforcer l'éducation en français. Mieux encore, il permettra l'accès à un endroit que toute la communauté pourra fréquenter. »

– L'honorable Gordon Wilson, ministre de l'Environnement de la Nouvelle-Écosse et député de Clare-Digby, au nom de l'honorable Zach Churchill, ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance

« Grâce à ce financement, nous serons en mesure de restaurer et de mettre en évidence la valeur patrimoniale de l'édifice Gustave-Banche, un édifice emblématique pour notre institution. Il répondra à nos besoins pour encore de nombreuses années et nous permettra de maintenir notre ancrage dans la communauté, ce dernier étant un axe prioritaire du plan stratégique de l'Université Sainte-Anne. »

– Allister Surette, recteur et vice-chancelier de l'Université Sainte-Anne

Faits en bref

  • L'Université Saint-Anne, qui fête son 129e anniversaire en 2019, est un établissement capital pour la population acadienne et francophone de la Nouvelle-Écosse. L'édifice Gustave-Blanche était le premier bâtiment érigé sur le campus. Rebâti en 1899 après un incendie, il a été nommé Gustave Blanche en l'honneur d'un des fondateurs de l'université.
  • Le sous-volet Infrastructure éducative des communautés du Plan d'action pour les langues officielles 2018-2023 offre la possibilité aux provinces et aux territoires d'entreprendre des projets de construction liés aux infrastructures scolaires et communautaires des communautés de langue officielle en situation minoritaire.
  • Le Plan d'action pour les langues officielles propose des investissements inégalés de 2,7 milliards de dollars sur 5 ans, dont 500 millions de dollars en nouveaux fonds, pour appuyer les communautés en situation minoritaire et promouvoir le bilinguisme partout au pays.

Liens connexes

Personnes-ressources

Jérémy Ghio
Attaché de presse 
Cabinet de la ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie


Relations avec les médias
Patrimoine canadien
819-994-9101
1-866-569-6155