Actualités

Pointe-de-l'Église (N.-É.), le 23 septembre 2021 - Louise Fontaine, qui est professeure-chercheure rattachée au Département des sciences administratives, a récemment publié un livre aux éditions Academia (Belgique).

Son ouvrage couronne des années de réflexion et d'analyse au sujet du travail quotidien d'un universitaire. Il a pour titre: La pensée kaléidoscopique de Jacques Zylberberg Un sociologue excentrique et attachant, Louvain-la-Neuve, Academia, 174p. (Coll. : Thélème XXXI).

La version numérique est disponible sur le web depuis le 27 août 2021. En décembre prochain, il sera possible d'acheter une copie papier de son livre au Magasin Campus.

Sur la quatrième de couverture de son livre, on lit: « Faire œuvre scientifique signifie à la fois faire preuve de rigueur et d'(in)discipline dans son enseignement et dans ses travaux pour aller au-delà des évidences. Jacques Zylberberg, citoyen du monde, s'est engagé avec passion et conviction dans une carrière universitaire afin de décrypter l'agir des gouvernants dans de multiples sociétés et comprendre les fondements du pouvoir qui engendrent la violence. Deux questions parmi tant d'autres ont guidé ses analyses socio-politiques : Comment les élites dirigeantes exercent-elles le pouvoir ? Pour quelles finalités ? ».

Madame Fontaine a dépouillé les archives de ce chercheur prolifique pour rendre compte de sa pensée éclectique. Elle a rencontré quelques témoins privilégiés et elle partage sa propre expérience intersubjective avec Zylberberg. Dans cet essai critique, qui est à la fois une biographie sociologique et un hommage, on découvre quelques clés d’interprétation pour mieux appréhender le social.

En voici un aperçu qui vise à piquer votre curiosité. Bonne lecture!

À propos de l'Université Sainte-Anne

L'Université Sainte-Anne, la seule université francophone en Nouvelle-Écosse, offre des programmes d'études universitaires et collégiales ainsi que des programmes d'immersion et de formation sur mesure en français langue seconde. Reconnue pour l'excellence de ses programmes et son milieu de vie unique et exceptionnel, elle offre des occasions d'apprentissage expérientiel favorisant l'engagement et la réussite des étudiantes et étudiants et un contexte favorable à l'établissement d'une culture d'excellence en recherche et en développement. Résolument ancrée dans son milieu, elle est un partenaire de choix pour accroître la vitalité des régions entourant ses campus et de l'Acadie de la Nouvelle-Écosse dans son ensemble.

Pour plus d'information      

Rachelle LeBlanc, Directrice des communications et du marketing
Université Sainte-Anne
Tél. : 902-769-2114
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Maya Hayes est originaire de Halifax, N.-É. et étudiante de première année dans l’Option immersion française intégrée (OIFI). Après avoir débutée au niveau intermédiaire en français, elle a beaucoup progressé et a réussi à décrocher un emploi comme animatrice francophone dans les camps organisés Canadian Parents for French - Nova Scotia à Halifax. Elle est très fière d’avoir passé une entrevue en français et d’être sélectionnée à cause de la qualité de son français oral.

Deux aspects qu’elle a beaucoup appréciés de l’option OIFI « étaient les leçons et la façon que les professeurs nous ont enseigné les matériaux. Cela m’a donné un point de vue différent sur la langue française que j’ai beaucoup aimé. »

Félicitations, Maya, et nous sommes convaincus que les enfants du camp de Canadian Parents for French sont chanceux de t’avoir comme animatrice!

Maya Hayes est originaire de Halifax, N.-É. et étudiante de première année dans l’Option immersion française intégrée (OIFI). Après avoir débutée au niveau intermédiaire en français, elle a beaucoup progressé et a réussi à décrocher un emploi comme animatrice francophone dans les camps organisés Canadian Parents for French - Nova Scotia à Halifax. Elle est très fière d’avoir passé une entrevue en français et d’être sélectionnée à cause de la qualité de son français oral.

Deux aspects qu’elle a beaucoup appréciés de l’option OIFI « étaient les leçons et la façon que les professeurs nous ont enseigné les matériaux. Cela m’a donné un point de vue différent sur la langue française que j’ai beaucoup aimé. »

Félicitations, Maya, et nous sommes convaincus que les enfants du camp de Canadian Parents for French sont chanceux de t’avoir comme animatrice!