Courriel :
Téléphone :
902-769-2114, poste 7268
Bureau :
BC 311
Karine Pedneault
1695, route 1
Pointe-de-l'Église (Nouvelle-Écosse)  B0W 1M0
CANADA



Dre Pedneault détient un baccalauréat en biochimie ainsi qu’une maîtrise et un doctorat en biologie végétale de l'Université Laval, avec une spécialisation en extraction et caractérisation des métabolites secondaires des plantes. Elle a débuté sa carrière en recherche en Californie, comme chercheure chez E&J Gallo Winery, où elle a développé une expertise en biochimie du raisin et du vin. À son retour au Canada, elle a effectué un stage postdoctoral (U. Laval) sur la maturité des cépages hybrides au Québec, puis démarré son groupe de recherche au Centre de développement bioalimentaire du Québec (CDBQ) tout en étant professeure-associée à l’Université Laval, où elle a co-supervisé les travaux de plusieurs étudiants à tous les cycles.

Depuis 2016, elle est professeure adjointe au Département des sciences de l’Université Sainte-Anne et chercheure associée à l’Institut de recherche en biologie végétale (IRBV) du Jardin botanique de Montréal. Ses recherches portent sur la relation entre la biochimie, la physiologie et le métabolisme des cultures soumises à des conditions environnementales difficiles telles que les changements climatiques, qu’elle étudie par approche expérimentale et modélisation statistique. Outre la vigne, son principal modèle d’étude, sa thématique de recherche s’applique à des espèces telles que le houblon, la pomme et la tomate.

Au cours des dernières années, son équipe a formé plus d’une trentaine d’étudiants de premier cycle jusqu’au post doctorat. Avec ses étudiants, elle est l’auteure de plus d’une centaine de publications, incluant 27 publications et chapitre dans des revues ou livres à comité de lecture, 40 conférences sur invitation, 43 affiches et conférences scientifiques en plus d’être régulièrement invitée à intervenir dans les médias sur différents sujets touchant l’agriculture, les changements climatiques, la recherche académique et le vin.

Elle a dirigé une quinzaine de projets de recherches depuis 2012, totalisant plus de 1.4M$ en subvention. Elle dirige actuellement l’un des 21 projets de recherche de la Grappe Agroscientifique pan-canadienne en Viticulture et Œnologie (1M$, 2018-2023) ainsi qu’un projet financé par le Research Nova Scotia Trust (256 000$, 2019-2021) pour l’implantation d’un chai expérimental à l’Université Sainte-Anne.  Ses recherches sont également supportées par le CRSNG (Subvention à la découverte, 2017-2023 ; Subvention d’engagement partenariale, 2019-2020).


Dans les médias

Titre Source Date
Chercheur de la semaine : l'impact du froid sur nos vignes Radio-Canada 2019-12-18
Yarmouth County vineyard owners harvest fruits of their labour Tri County Vanguard 2019-10-30
L'industrie vinicole de la Nouvelle-Écosse comme sujet d'étude Affaires universitaires 2019-06-13
Talonnés par la Nouvelle-Écosse, les vignerons du Québec réclament de l'aide Radio-Canada 2019-05-07
Consulter toutes les mentions (4 autres)