L'Université Sainte-Anne en deuil suite au décès de Rodolphe Adikpéto

Rodolphe Adikpéto

L'Université Sainte-Anne a eu la tristesse d'apprendre le décès de Rodolphe Adikpéto, survenu le 9 juin 2014 à Halifax, après une courte bataille contre le cancer.

Né en 1984 au Bénin (Afrique occidentale), Rodolphe avait fait ses études post-secondaires en France avant de choisir l'Université Sainte-Anne: il souhaitait en effet poursuivre ses études universitaires en français, tout en ayant la possibilité d'apprendre l'anglais. Très bon étudiant, il avait obtenu un baccalauréat en administration des affaires en 2009.

« Les membres du département ont été extrêmement choqués d'apprendre cette triste nouvelle. Rodolphe était un étudiant exemplaire, participant à de très nombreuses activités académiques - telles qu'Enactus Sainte-Anne - et parascolaires. » a déclaré Caroline Thériault, directrice du département des sciences administratives de l'Université Sainte-Anne.

« L'émotion est grande aujourd'hui: la famille Sainte-Anne a perdu un de ses membres. Rodolphe était un modèle de réussite et d'intégration. Dès son arrivée, il s'est fortement impliqué dans la vie socioculturelle et sportive de Sainte-Anne. » a déclaré Hughie Batherson, vice-recteur aux affaires étudiantes. Brillant joueur de soccer, Rodolphe a également fait partie de l'équipe de théâtre. Il s'est investi dans les soirées multiculturelles et il a été animateur pendant les sessions d'immersion de printemps/été en 2007 et en 2008.

S'étant pris de passion pour le hockey, il avait appris à patiner à Sainte-Anne et avait même intégre une équipe de débutants en 2008-2009. « Tous les jeudis matin, un de mes collègues recruteur et moi-même enseignions les bases du patinage et du hockey à une équipe de débutants très hétéroclite: il y avait des étudiants et des membres du personnel, des internationaux et des canadiens, âgés d'une vingtaine à une cinquantaine d'années! Rodolphe était très assidu et il a même fini par s'acheter la tenue complète du hockeyeur! » a raconté Hughie Batherson.

Après l'obtention de son diplôme, Rodolphe Adikpéto a été embauché par la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse, pour travailler sur le dossier de l'immigration francophone. Ses fonctions le ramenaient souvent à l'Université Sainte-Anne: « Nous le voyions souvent au campus de la Pointe, puisqu'il venait faire des présentations aux étudiants internationaux tous les 3 mois environ. » a dit Caroline Thériault. Il participait aussi régulièrement aux retrouvailles et était toujours présent aux activités du chapitre des anciens de Halifax.

L'Université Sainte-Anne présente ses plus sincères condoléances à la famille et aux amis de Rodolphe Adikpéto.

Adresse courte de l'article