Le patrimoine culinaire à l’honneur lors de la prochaine Classe de maître

Pointe-de-l'Église (N.-É.), le 28 février 2018 – La quatrième Classe de maître de la Chaire de recherche du Canada en études acadiennes et transnationales (CRÉAcT) de l'Université Sainte-Anne sera animée par Thomas Cauvin de Colorado State University. Ses recherches portent sur les représentations et les interprétations du passé chez des communautés diverses.

Cet atelier, intitulé Qu'est-ce qu'on mange ? Patrimoine culinaire et mémoire culturelle, est présenté dans le cadre de la Semaine de la recherche et aura lieu au campus de Pointe-de-l'Église le jeudi 8 mars 2018 à 19h00 au Castelet. L'activité est gratuite et ouverte au public. Pour les intéressés qui ne peuvent pas assister en personne, l'atelier sera disponible en webdiffusion sur TV Sainte-Anne.

Originaire de France, Thomas Cauvin a enseigné et pratiqué l'histoire en Italie, en Irlande et en Amérique du Nord. En tant qu'historien public, il a collaboré à plusieurs projets communautaires visant à développer la collaboration et la compréhension du passé. Ces projets ont porté entre autres sur la langue française en Louisiane ainsi que sur les mémoires contradictoires en Irlande. Il est l'auteur du livre Public History. A Textbook of Practice, paru en 2016 chez Routledge.

Suivant la formule des Classes de maître, le public aura l'occasion d'assister à un séminaire auquel participera un groupe composé de professeurs et d'étudiants de l'Université Sainte-Anne ainsi que de membres de la communauté. L'activité comprendra une période de discussion avec le public. Pour celle-ci, les membres du public sont encouragés à apporter un exemple de leur propre héritage culinaire.

« Cela peut être une photo, une recette, un instrument de cuisine ou autre objet, voire un souvenir à raconter. Des plats préparés seraient appréciés aussi! »

- Clint Bruce, titulaire de la CRÉAcT.

Les participants inscrits sont :

  • Édouard LeBlanc, chercheur indépendant et auteur
  • Ali Mustafa Ali Omeran, étudiant au programme de maîtrise en Cultures et espaces francophones (CEFR)
  • Réanne Cooper, étudiante en Administration des affaires (commerce internationale) et assistante de recherche de la CRÉAcT
  • Rachel Doherty, doctorante à l'Université de Louisiane à Lafayette et stagiaire de la CRÉAcT
  • Marie-Virginie Nyela, membre de la communauté et originaire du Cameroun
  • Natalie Robichaud, directrice générale de la Société acadienne de Clare et étudiante au programme de maîtrise en CEFR
  • Emily-Rose Smegal, étudiante en Sciences de l'éducation

À propos de l'Université Sainte-Anne

L'Université Sainte-Anne, la seule université francophone en Nouvelle-Écosse, offre des programmes d'études universitaires et collégiales ainsi que des programmes d'immersion et de formation sur mesure en français langue seconde. Reconnue pour l'excellence de ses programmes et son milieu de vie unique et exceptionnel, elle offre des occasions d'apprentissage expérientiel favorisant l'engagement et la réussite des étudiants et un contexte favorable à l'établissement d'une culture d'excellence en recherche et en développement. Résolument ancrée dans son milieu, elle est un partenaire de choix pour accroître la vitalité des régions entourant ses campus et de l'Acadie de la Nouvelle-Écosse dans son ensemble.

Pour plus d'information   

Rachelle LeBlanc, Directrice des communications et du marketing
Université Sainte-Anne
Tél. : 902-769-2114 poste 7222
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Adresse courte de l'article