L’Université Sainte-Anne se positionne dans le secteur agroalimentaire avec un investissement de près de 1 million de dollars

English Text Follows

Pointe-de-l'Église (N.-É.), le 13 septembre 2018 – L'Université Sainte-Anne est heureuse d'annoncer l'octroi d'une subvention de près de 1 million de dollars à la professeure Karine Pedneault, dans le cadre de la grappe agroscientifique d'Agriculture et Agroalimentaire Canada. Cette subvention, qui s'étale sur 5 ans, permettra à l'Université Sainte-Anne de jouer un rôle-clé dans la recherche en viticulture visant notamment une meilleure connaissance des terroirs et des variétés de raisin de l'est du Canada.

Ce financement fait partie d'un investissement de près de 8,4 millions de dollars accordé au Réseau canadien de certification de la vigne (RCCV), pour le développement du secteur vinicole au Canada, notamment en Colombie-Britannique, en Ontario, au Québec et en Nouvelle-Écosse. C'est une première pour ce secteur, qui gagne de plus en plus d'importance au Canada.

«  Ce projet démontre que l'Université Sainte-Anne se positionne comme un joueur important dans le secteur agroalimentaire au Canada. En effet, les fonds octroyés nous permettront d'acquérir des connaissances essentielles à la productivité et à la qualité des vins dans l'est du Canada, et de transférer ces connaissances aux intervenants de l'industrie et aux professionnels de la filière Vin.  »

- Kenneth Deveau, vice-recteur à l'enseignement et à la recherche à l'Université Sainte-Anne.

«  La production vinicole est récente dans l'est du Canada, surtout en Atlantique. Nous avons un travail immense à accomplir afin d'établir les cépages les plus performants sur nos terroirs, en termes de productivité et de qualité. Nous devons comprendre où planter ces cépages, comment les cultiver et, ultimement, comment faire le meilleur vin possible. Un vin qui puisse se positionner sur le plan international. Le développement de la viticulture, c'est aussi le développement de la gastronomie et de l'agrotourisme, des filières qui bénéficie aussi des retombées de nos recherches.  »

- Karine Pedneault, chercheure principale du projet.

Le projet financé comprend deux activités, qui seront menées en collaboration avec des chercheurs de différents établissements tels que Dr Frédéric Pitre, de l'Institut de recherche en biologie végétale (IRBV), Dr Matthew McSweeney, d'Acadia University, Dr Matthew Vankoughnett, du Nova Scotia Community College (NSCC) et Dre Caroline Provost, du Centre de recherche agroalimentaire de Mirabel (CRAM), le tout sous la direction de Dre Karine Pedneault.

La première activité vise à mieux comprendre l'impact de la température sur le mûrissement des baies dans l'est du Canada, à l'aide d'une approche expérimentale permettant d'augmenter la chaleur à des moments-clés du développement des raisins. Les données recueillies seront modélisées et permettront ainsi de mieux comprendre les différents terroirs de l'est du Canada.

La seconde activité permettra d'évaluer l'impact de la date de récolte et du terroir sur la composition et la perception sensorielles des baies et du vin. L'équipe de recherche s'intéressera aussi aux préférences des consommateurs. Différentes variétés de raisins telles que le Riesling, l'Acadie blanc, le New York Muscat, le Vidal et le Seyval blanc seront étudiés en Nouvelle-Écosse et au Québec.

La grappe agroscientifique a permis le financement de quatre projets dans l'est du Canada, incluant celui de l'équipe du Dr Pedneault. Les résultats issus de ces recherches permettront d'améliorer la compétitivité des vignobles de l'est du Canada et de leur offrir une visibilité sur le plan international via les publications scientifiques et conférences qui seront générées par le projet. Enfin, ces travaux permettront de consolider les équipes de recherche travaillant sur la vigne, un secteur de recherche encore récent dans l'est du Canada, afin de mieux servir l'industrie.

À propos de l'Université Sainte-Anne

L'Université Sainte-Anne, la seule université francophone en Nouvelle-Écosse, offre des programmes d'études universitaires et collégiales ainsi que des programmes d'immersion et de formation sur mesure en français langue seconde. Reconnue pour l'excellence de ses programmes et son milieu de vie unique et exceptionnel, elle offre des occasions d'apprentissage expérientiel favorisant l'engagement et la réussite des étudiants et un contexte favorable à l'établissement d'une culture d'excellence en recherche et en développement. Résolument ancrée dans son milieu, elle est un partenaire de choix pour accroître la vitalité des régions entourant ses campus et de l'Acadie de la Nouvelle-Écosse dans son ensemble.

Pour plus d'information   

Rachelle LeBlanc, Directrice des communications et du marketing
Université Sainte-Anne
Tél. : 902-769-2114 poste 7222
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Université Sainte-Anne Positions Itself as a Player in the Agri-Food Sector with a Nearly $1M Investment

 

Church Point (NS), September 13, 2018Université Sainte-Anne is pleased to announce that Professor Karine Pedneault has received a grant worth nearly 1 million dollars, as part of Agriculture and Agri-Food Canada's AgriScience Program. This funding, spread out over 5 years, will enable Université Sainte-Anne to play a key role in vinicultural research specifically aimed at achieving better knowledge of terroirs and grape varieties in Eastern Canada.

This financing is part of an investment package of nearly 8.4 million dollars awarded to the Canadian Grapevine Certification Network (CGCN) for the development of the wine sector in Canada, specifically British Columbia, Ontario, Quebec and Nova Scotia. It is a first for this sector, which is an increasingly important part of the Canadian economy.

“This project demonstrates that Université Sainte-Anne is positioning itself as an important player in Canada's Agri-Food sector. The funds allocated will enable us to gain knowledge essential to the productivity and quality of wines in Eastern Canada, and to transfer this knowledge to stakeholders in the industry and wine sector professionals.”

- Kenneth Deveau, Université Sainte-Anne's Vice-President Academic and Research.

“Wine production is a recent development in Eastern Canada, especially in the Atlantic Provinces. We have an immense amount of work to accomplish in establishing which grape varieties perform best in our terroirs, in terms of productivity and quality. We must understand where to plant these grape varieties, how to grow them, and ultimately, how to produce the very best wines. Wines that can position themselves on the international stage. Developing wine production also means developing gastronomy and agritourism, sectors that also benefit from the spin-offs of our research.”

- Karine Pedneault, the project's lead researcher.

The financed project includes two activities that will be conducted in collaboration with researchers from other institutions: Dr. Frédéric Pitre (Institut de recherche en biologie végétale - IRBV), Dr. Matthew McSweeney (Acadia University), Dr. Matthew Vankoughnett (Nova Scotia Community College - NSCC) and Dr. Caroline Provost (Centre de recherche agroalimentaire de Mirabel - CRAM). The entire project is under the direction of Dr. Karine Pedneault.

The first activity aims to better understand the impact of temperature on the ripening of grapes in Eastern Canada, assisted by an experimental approach whereby heat may be increased at key points of grape development. The data collected will be modelled and will thus lead to a better understanding of Eastern Canada's various terroirs.

The second activity will evaluate the impact of the harvesting date and the terroir on the composition and sensory perception of the grapes and wine. The research team will also study consumer preferences. Different grape varieties such as Riesling, Acadie blanc, New York Muscat, Vidal and Seyval blanc will be studied in Nova Scotia and in Quebec.

The AgriScience Program has enabled the financing of four projects in Eastern Canada, including the one undertaken by Dr. Pedneault's team. The results of these research projects will increase the competitiveness of Eastern Canadian vineyards and provide them with increased visibility on the international stage via the scientific publications and conferences that this project will generate. Finally, this work will consolidate vinicultural research teams, a research sector that is a recent addition in Eastern Canada, to better serve the industry.

About Université Sainte-Anne

Université Sainte-Anne, the only French language post-secondary institution in Nova Scotia, offers university and college-level courses as well as a French immersion program and customized training in French as a second language. Recognized for its excellent programs as well as its unique and exceptional living environment, Sainte-Anne offers experiential learning opportunities that promote student engagement and success, and an atmosphere which encourages a culture of excellence in research and development. Solidly established in its community, Université Sainte-Anne is a partner of choice for all those who wish to strengthen the vitality of the regions surrounding its 5 campuses as well as all of Acadie throughout Nova Scotia.

For more information     

Rachelle LeBlanc, Director of Communications and Marketing
Université Sainte-Anne
Tel.: 902-769-2114 Extension 7222
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.