Stéphanie Chouinard donnera une conférence à l’Université Sainte-Anne le 15 octobre

Pointe-de-l'Église (N.-É.), le 9 octobre 2019 – La Chaire de recherche du Canada en études acadiennes et francophones (CRÉAF) et le Département d'études françaises de l'Université Sainte-Anne vous invitent à la première conférence de la série des « grandes conférences de l'Université Sainte-Anne » pour l'année 2019-2020 qui sera donnée par Stéphanie Chouinard.

La conférence intitulée « Populisme et anti-bilinguisme au Canada: le cas du Nouveau-Brunswick » aura lieu le mardi 15 octobre à 19h00 à la salle Marc Lescarbot au campus de Pointe-de-l'Église et sera disponible en webdiffusion.

La conférence présentée cherchera à contribuer aux débats sur le populisme au Canada en examinant l'un de ses aspects les moins bien connus: l'anti-bilinguisme. Elle sera structurée en deux parties.

En premier lieu, elle reviendra sur les caractéristiques propres au populisme de droite et la façon dont celui-ci s'est organisé et mobilisé "en pratique" au Canada. Elle démontrera que bien que le populisme au Canada partage plusieurs caractéristiques avec le populisme que l'on retrouve ailleurs, il a néanmoins été modulé par des débats bien canadiens, notamment l'influence du bilinguisme officiel et les débats constitutionnels. 

La seconde partie de la conférence cherche à démontrer la relation contemporaine entre l'anti-bilinguisme et le populisme par l'étude du cas de la montée récente du People's Alliance of New Brunswick. Son analyse du discours de ce parti fait la lumière sur deux éléments importants du discours populiste au Canada. En premier lieu, l'anti-bilinguisme est une caractéristique essentielle de la montée et de l'articulation du populisme au Nouveau-Brunswick. Ensuite, la mobilisation d'arguments anti-bilinguisme s'insère dans l'histoire plus longue du populisme

À propos de Stéphanie Chouinard

Stéphanie Chouinard est professeure adjointe au département de Science politique du Collège militaire royal (Kingston) depuis 2017, et co-affiliée au département d'Études politiques à Queen's University depuis 2018. Elle a obtenu son doctorat de l'École d'Études politiques de l'Université d'Ottawa en 2016. En 2016, elle a été chercheure postdoctorale à la Faculté de droit de l'Université de Montréal et au Centre of Canadian Studies de l'Université d'Édimbourg (Écosse). Ses recherches portent sur la politique canadienne, le fédéralisme, les droits des minorités linguistiques et des peuples Autochtones, et leur rapport aux tribunaux. 

À propos de l'Université Sainte-Anne

L'Université Sainte-Anne, la seule université francophone en Nouvelle-Écosse, offre des programmes d'études universitaires et collégiales ainsi que des programmes d'immersion et de formation sur mesure en français langue seconde. Reconnue pour l'excellence de ses programmes et son milieu de vie unique et exceptionnel, elle offre des occasions d'apprentissage expérientiel favorisant l'engagement et la réussite des étudiants et un contexte favorable à l'établissement d'une culture d'excellence en recherche et en développement. Résolument ancrée dans son milieu, elle est un partenaire de choix pour accroître la vitalité des régions entourant ses campus et de l'Acadie de la Nouvelle-Écosse dans son ensemble.

Pour plus d'information   

Rachelle LeBlanc, Directrice des communications et du marketing
Université Sainte-Anne
Tél. : 902-769-2114 poste 7222
Courriel :

Abonnez-vous !

L'Université Sainte-Anne tient à vous informer sur nos nouvelles. En vous abonnant, vous recevrez nos nouvelles directement dans votre boîte de réception.

Cliquez ici pour vous abonner

Adresse courte de l'article