Un Centre de recherche et d'innovation sur la qualité du homard pour appuyer le secteur des pêches

English Text Follows

Halifax (N.-É.), le 26 février 2020 - L'industrie du homard de la Nouvelle-Écosse appuie les communautés rurales à l'échelle de la province, et a augmenté les exportations de 1,2 milliard de dollars en 2019. Un nouveau Centre de recherche et d'innovation sur la qualité du homard, d'une valeur de 2,5 millions de dollars, trouvera de nouvelles façons de renforcer davantage la qualité et la valeur d'exportation du homard.

« Nous voulons que les meilleurs homards du monde proviennent de la Nouvelle-Écosse, et c'est pourquoi nous sommes fiers de financer ce centre de recherche pour contribuer au travail visant à atteindre cet objectif pour notre industrie des produits de la mer, qui est en pleine croissance, affirme Keith Colwell, ministre des Pêches et de l'Aquaculture. Ce centre renforcera le rôle du homard de notre province comme une ressource naturelle renouvelable et durable sur les marchés intérieurs et internationaux. »

Le gouvernement provincial et l'Université Sainte-Anne travaillent ensemble pour créer une installation de recherche avancée. Le Centre de recherche et d'innovation sur la qualité du homard, situé au campus de l'Université Sainte-Anne de Pointe-de-l'Église, comté de Digby, attirera une équipe de recherche de classe mondiale.

Il travaillera en étroite collaboration avec le Centre de recherche marine situé à Petit-de-Grat, comté de Richmond, afin d'appuyer l'innovation dans l'industrie du homard.

Les activités seront axées la qualité du homard vivant, les pratiques de manipulation et de rétention, l'entreposage et l'expédition et les nouvelles technologies de classement. Un comité consultatif guidera les activités.

La construction est en cours, et il est prévu que le centre sera prêt cet été.

Citations

« Que ce soit pour l'amélioration de la communauté acadienne, pour la prospérité des régions rurales de la Nouvelle-Écosse ou pour la croissance économique de la province dans son ensemble, l'industrie du homard est le domaine le plus approprié où l'Université Sainte-Anne peut concentrer ses efforts pour assurer la croissance de ses entreprises de recherche. C'est pourquoi nous sommes très fiers aujourd'hui d'annoncer l’établissement du Centre de recherche et d’innovation sur la qualité du homard. »

- Kenneth Deveau, vice-recteur à l'enseignement et à la recherche, Université Sainte-Anne

 « Les transformateurs, les acheteurs et les vendeurs de homard en Nouvelle-Écosse prennent bien au sérieux la qualité de leurs produits. Nous sommes ravis de cette initiative, qui utilisera des mesures scientifiques pour améliorer la qualité du homard. Nous vendons le homard vivant et transformé de la Nouvelle-Écosse à l'échelle mondiale, et nous mettons toujours l'accent sur la qualité supérieure de nos produits. »

- Leo Muise, directeur général, Nova Scotia Seafood Alliance

Faits en bref

  • Le budget de 2,5 millions de dollars s'étendra sur trois ans et servira à embaucher le personnel de recherche et les techniciens de laboratoire (525 000 $), à acheter l'équipement de laboratoire (1,6 million de dollars) et à payer les frais d'exploitation (282 000 $).
  • Le financement provient du fonds « Building for Tomorrow » du gouvernement provincial, qui aide les entreprises de l'industrie des pêches et de l'agriculture à créer de nouveaux produits, à accéder à de nouveaux marchés et à ajouter de la valeur aux produits existants.
  • Le homard de la Nouvelle-Écosse est reconnu à l'échelle mondiale pour sa qualité supérieure. La Nouvelle-Écosse exporte 2,3 milliards de dollars en produits de la mer vers 80 pays, et le homard est le produit d'exportation à valeur la plus élevée.

Ressources supplémentaires

Renseignements supplémentaires au sujet du Centre de recherche et d'innovation sur la qualité du homard : https://www.usainteanne.ca/liaison-avec-la-communaute-et-l-industrie

-30-

Personne-ressource :

Bruce Nunn
902-476-6454

Lobster Quality Research and Innovation Centre To Help Fishery

Halifax (NS), February 26, 2020 Nova Scotia’s premium lobster fishery supports rural communities across the province, growing its exports to $1.2 billion in 2019. A new $2.5 million lobster quality and innovation centre will find new ways to further advance the quality and export value of lobster.

“We want Nova Scotia to provide the world with the highest quality lobsters available, so we are proud to fund this research centre to help work toward that goal for our growing seafood industry,” said Keith Colwell, Minister of Fisheries and Aquaculture. “This centre will help strengthen the role of the province’s lobsters as a sustainable, renewable, natural resource in domestic and international markets.”

The province and Université Sainte-Anne are working together to develop a facility for cutting-edge research. The Lobster Quality Research and Innovation Centre based at Université Sainte-Anne in Church Point, Digby Co. will attract a world-class research team.

It will work closely with the university’s Marine Research Centre located in Petit-de-Grat, Richmond Co., to support innovation in the lobster industry.

Areas of focus will include live lobster quality, handling and holding practices, storage and shipping and new technologies for grading. It will be guided by an advisory committee.

It is under construction and is expected to be ready for operation by summer.

Quotes:

“Be it for the betterment of our Acadian communities, the prosperity of rural Nova Scotia or the economic growth of our province as a whole, there is not a more logical area than lobster for Université Sainte-Anne to focus its energies as it grows its research enterprise. We therefore could not be prouder than we are today as we announce the establishment of this Lobster Quality Research and Innovation Centre.”

- Kenneth Deveau, vice president, Academic and Research, Université Sainte-Anne

“The processors, buyers and sellers of lobster in Nova Scotia take quality very seriously and we welcome this initiative to bring a scientific look at ways to enhance lobster quality. We market our live and processed Nova Scotia lobster world-wide and always focus on providing the very best.”

- Leo Muise, executive director of Nova Scotia Seafood Alliance

Quick Facts:

  • the three-year budget of $2.5 million will be used for personnel ($525,000 - research lead and laboratory technicians), lab equipment ($1.6 million) and operating costs ($282,000)
  • the funding comes from the province’s Building Tomorrow Fund which helps fisheries and agriculture companies working to create new products, access new markets and add value to existing products
  • Nova Scotia lobster is known around the world for its high quality. Nova Scotia exports $2.3 billion in seafood products to 80 countries, with lobster being the highest value export.

Additional Resources:

More information about the Lobster Quality Research and Innovation Centre is located here:  https://www.usainteanne.ca/en/community-and-industry-liaison

-30-

Media Contact:

Bruce Nunn
902-476-6454
Email:

Abonnez-vous !

L'Université Sainte-Anne tient à vous informer sur nos nouvelles. En vous abonnant, vous recevrez nos nouvelles directement dans votre boîte de réception.

Cliquez ici pour vous abonner

Adresse courte de l'article