L'Université Sainte-Anne offre un cours micro-accrédité pour les interprètes

English Text Follows

Pointe-de-l'Église (N.-É.), le 26 janvier 2021 – Les interprètes de la Nouvelle-Écosse peuvent améliorer leurs compétences tout en obtenant des titres de compétences grâce à une collaboration entre l'Université Sainte-Anne, l'Association des traducteurs et interprètes de la Nouvelle-Écosse (ATINE), et Access Language Services, le principal prestataire de services d'interprétation en Nouvelle Ecosse.

Ce programme fait partie d'une initiative menée par sept collèges atlantiques qui a comme but d'aider ces institutions à répondre à l'évolution des besoins dans la région.

L'Atlantic Collèges Atlantique (ACA) est l'association des sept établissements publics qui offrent des programmes collégiaux au Canada atlantique à 60 000 étudiants à temps plein et à temps partiel chaque année dans les 40 campus de la région, avec un impact estimé de 6,2 milliards sur l'économie en 2016-17.

Le Canada atlantique connaît de rapides changements technologiques qui nécessitent de nouvelles compétences, habiletés et approches dans le milieu du travail. Par conséquent, les collèges de la région atlantique ont établi un partenariat dans le but de promouvoir une vision de collaboration fondée sur l'innovation et l'équité afin de transformer le système collégial. Par l'entremise d'un centre de l'innovation virtuel et d'une série de projets pilotes innovateurs à la base de l'initiative College Transformation des Collèges (CTC), les collèges membres s'engageront avec un large éventail de partenaires afin d'introduire des innovations à impact élevé.

L'Université Sainte-Anne, la seule institution postsecondaire de langue française dans la province, offre des cours de niveau universitaire et collégial, un programme d'immersion et une formation personnalisée en français langue seconde. Dans le cadre de son programme personnalisé pour adultes, Sainte-Anne crée des cours pour les professionnels de l'industrie et du gouvernement ainsi que pour les immigrants, dans des domaines allant du français médical et des affaires aux programmes liés au commerce et à la langue elle-même.

À partir de cet hiver, les interprètes pourront suivre des cours micro-accrédités dans leur domaine grâce à un nouveau cours comportant un curriculum ciblé qui a été conçu par des experts de l'industrie.

Jeff Staflund, qui était interprète en chef pour le gouvernement du Nouveau-Brunswick de 2013 à 2018 et qui est interprète de conférence agréé au fédéral (cabine anglaise) depuis 2010, enseignera le cours. Il a développé un tout nouveau programme avec l'aide des membres de l'ATINE qui couvre les fondements en interprétation de dialogue.

Staflund, qui se décrit comme étudiant perpétuel basé à Winnipeg, travaille dans le domaine langagier depuis plus de 25 ans. Enseignant, traducteur et interprète, Jeff détient un doctorat en éducation avec pour spécialisation la formation des interprètes.

Le programme de 10 semaines, qui débutera le 22 février et finira le 3 mai 2021, est un cours de 60 heures qui se passera en ligne avec la plate-forme Microsoft Teams. Le cours aura lieu deux fois par semaine, le lundi et le jeudi soir, de 18 h 00 à 20 h 00 (heure de l'Atlantique). Quarante heures sont consacrées au travail en classe, et 20 heures - deux heures par semaine - sont pour le travail individuel et les rétroactions du professeur. Le prix spécial pour ce cours inaugural, qui est ouvert aux Canadiens de la région Atlantique, est 250$.

Cette profession est en pleine expansion, et les employeurs s'efforcent de répondre à la demande croissante de compétences linguistiques dans le monde. Outre les opportunités commerciales perdues, la pénurie d'interprètes et de traducteurs peut entraîner des problèmes plus graves, tels que des erreurs judiciaires au tribunal, ou des membres de la famille dans les hôpitaux confrontés à une barrière linguistique alors qu'ils tentent de prendre des décisions cruciales.

Dans des pays comme le Canada, où l'immigration joue un rôle essentiel - et dans une province comme la Nouvelle-Écosse, qui cherche à augmenter continuellement son nombre d'immigrants - il est plus urgent de remédier à ces pénuries.

L'université commence avec un programme pilote pour les fondements de l'Interprétation, avec une emphase sur l'expérience pratique. Les cours magistraux seront supplémentés par des discussions topiques, les devoirs, et la rétroaction régulière, une composante sur l'éthique de l'industrie aussi bien que les exposés, les jeux de rôles et les simulations basées sur les situations du monde réel. Donc, l'assiduité est nécessaire, comme les étudiants ont besoin d'une note minimal de 70 pour cent pour réussir ce cours de micro-accréditation.

La micro-accréditation implique des cours plus courts, axés sur les compétences, offerts aux nouveaux travailleurs, aux professionnels, aux immigrants et à ceux qui cherchent à changer de carrière, et se concentrent sur l'apprentissage pratique et continu dans le milieu de travail actuel en constante évolution. Les badges obtenus dans le cadre de ces cours peuvent être cumulés pour obtenir des badges d'étape ou dès fois pour accéder à l'éducation formelle.

En réponse aux récents changements dans l'éducation, le travail et la société, l'Université Sainte-Anne pense que de nombreuses personnes pourraient bénéficier d'une approche moins formelle et plus pratique de l'éducation, et prévoit d'étendre l'idée à d'autres professions à l'avenir.

Le programme initial d'interprétation sera une condition préalable à un cours de suivi pour ceux qui souhaitent se concentrer sur le domaine médical, qui a connu la plus forte demande ces derniers temps, en particulier à la lumière de la situation COVID-19. Par la suite, des cours se concentrant sur d'autres domaines spécifiques tels que l'interprétation juridique seront proposés. Le programme de base pourrait être offert pendant l'année en fonction de la demande, et les frais pour ces cours subséquents seraient établi à ce temps. Ces cours seraient ouverts à tous les Canadiens et Canadiennes, aussi bien aux personnes à l'extérieur du pays.

Le programme d'interprétation qui commence le 22 février est ouvert aux membres de l'ATINE, ou à ceux qui cherchent une formation complémentaire dans ce domaine.

La réussite des examens ILSAT ou CILISAT avec un minimum de 75 pour cent en anglais et français est requis pour ceux ou celles qui voudraient suivre ce programme.

Les inscriptions débuteront le 1 février et vont se dérouler selon le principe du premier arrivé, premier servi. Pour plus d'information ou pour toutes questions, envoyez un courriel à .

À propos de l'Université Sainte-Anne

L'Université Sainte-Anne, la seule université francophone en Nouvelle-Écosse, offre des programmes d'études universitaires et collégiales ainsi que des programmes d'immersion et de formation sur mesure en français langue seconde. Reconnue pour l'excellence de ses programmes et son milieu de vie unique et exceptionnel, elle offre des occasions d'apprentissage expérientiel favorisant l'engagement et la réussite des étudiants et un contexte favorable à l'établissement d'une culture d'excellence en recherche et en développement. Résolument ancrée dans son milieu, elle est un partenaire de choix pour accroître la vitalité des régions entourant ses campus et de l'Acadie de la Nouvelle-Écosse dans son ensemble.

À propose de l'ATINE

Les principaux objectifs de l'ATINE sont de promouvoir la profession et le développement de ses membres, et de fournir aux utilisateurs l'accès à des services de traduction et d'interprétation d'un organisme qualifié et éthique de professionnels compétents. L'Association des traducteurs et interprètes de Nouvelle-Écosse est membre du Conseil des traducteurs, terminologues et interprètes du Canada.

Pour plus d'information     

Rachelle LeBlanc, Directrice des communications et du marketing
Université Sainte-Anne
Tél. : 902-769-2114 poste 7222
Courriel :

Université Sainte-Anne Begins Micro-Credential Program with Course for Interpreters

Church Point (NS), January 26, 2021 - Interpreters can enhance their skills while earning micro-credentials thanks to a collaboration between Université Sainte-Anne, the Association of Translators and Interpreters of Nova Scotia (ATINS), and Access Language Services, the leading provider of interpretation services in Nova Scotia.

This program is part of an initiative by seven local colleges aiming to help local schools meet evolving work needs in the region.

Atlantic Colleges Atlantique (ACA) is the association of the seven public institutions delivering college programming in Atlantic Canada, with a total of 60,000 full- and part-time students annually at 40 campuses across the region. Atlantic Canada is experiencing rapid technological change which requires new skills, new abilities, and new approaches in the workplace.

In response, colleges in the Atlantic Region have partnered to advance a collaborative vision built on innovation and equity to transform the college system. Through a virtual Innovation Centre and a series of cutting-edge pilot projects that form the College Transformation des Collèges initiative, member colleges will engage with a broad range of partners to design, deliver, and evaluate high-impact innovations.

Université Sainte-Anne, the only French language post-secondary institution in the province, offers university and college-level courses, an immersion program and customized training in French as a second language. It also creates courses for industry and government professionals as well as for immigrants, in subjects ranging from medical and business French to trade-related programs and study of the language itself.

Beginning this winter, interpreters will be able to take micro-accredited classes thanks to a new course featuring a targeted curriculum conceived by industry experts.

The class will be taught by Jeff Staflund, chief interpreter with the government of New Brunswick from 2013-18 and a federally certified conference interpreter (English booth) since 2010. He has developed a program from A-Z with input from ATINS members for a course in Foundations in Dialogue Interpreting.

Staflund, who describes himself as a lifelong student, is based in Winnipeg and has been working in the language profession for more than 25 years. A teacher, translator, and interpreter, he holds a doctorate in education with a specialization in training interpreters.

The 10-week program, beginning February 22 and ending May 3, 2021, is a 60-hour online offering that will use the Microsoft Teams platform. It will be held twice weekly, on Monday and Thursday evenings, between 6 and 8 p.m. Atlantic. Forty hours are devoted to in-class learning, while 20 hours - two hours per week - are set aside for individual work and teacher feedback.

The special cost of the inaugural course, which is open to Atlantic Canadians, is $250.

The field of interpretation and translation is expanding rapidly, as employers struggle to fulfil the global demand for language skills. Apart from lost business opportunities, shortages of bilingual or multilingual professionals in the discipline could lead to problems such as miscarriages of justice in court, or family members in hospitals struggling while trying to make critical decisions.

In countries such as Canada where immigration plays a pivotal role - and in a province like Nova Scotia, which has greatly increased its immigration numbers recently - overcoming this shortfall is essential.

To help meet this need, Sainte-Anne is starting with a pilot project in the fundamentals of Interpretation, with an emphasis on practical experience. Lectures will be supplemented with topical discussions, homework and regular feedback, a component on industry ethics, along with presentations, role play, and simulations rooted in real-world situations. As such, regular attendance will be necessary, as students require a minimum mark of 70 per cent to successfully pass this micro-accredited course.

Micro-credentials involve shorter, skill-focused programs available to working professionals, new workers, immigrants, or those seeking a career change, and focus on hands-on, life-long learning in today's rapidly changing workplace. Badges earned in such courses can be stacked toward milestone awards, and sometimes toward earning degrees.

In response to recent shifts in education, labour and society, Sainte-Anne believes many people could benefit from a less-formal, more practical approach to education, and plans to expand its micro-credential program to courses aimed at other professions.

The inaugural Interpretation program will be a prerequisite for an eventual one in the Medical domain, which has seen the most growth lately, especially in light of the COVID-19 situation. Affiliated courses concentrating on specific fields such as Legal Interpreting are also planned. The core course may be offered throughout the year depending upon demand, and the fee for subsequent offerings would be determined at that time. These courses would be open to all Canadians as well as those of any nationality.

The Interpretation program starting February 22 is open to members of ATINS, or those looking for further training. Successful completion of the ILSAT or CILISAT language exam with a minimum of 75 per cent in French and English is required to take the program.

Registration, which begins February 1, is on a first-come, first-served basis. For further information or if you have any questions, please email .

About Université Sainte-Anne

Université Sainte-Anne, the only French language post-secondary institution in Nova Scotia, offers university and college-level courses as well as a French immersion program and customized training in French as a second language. Recognized for its excellent programs as well as its unique and exceptional living environment, Sainte-Anne offers experiential learning opportunities that promote student engagement and success, and an atmosphere which encourages a culture of excellence in research and development. Solidly established in its community, Université Sainte-Anne is a partner of choice for all those who wish to strengthen the vitality of the regions surrounding its 5 campuses as well as all of Acadie throughout Nova Scotia.

About ATINS

ATINS' primary goals are to promote the profession and development of its members, and to provide users with access to translation and interpretation services from a qualified and ethical body of competent professionals. The Association of Translators and Interpreters of Nova Scotia is a member of the Canadian Translators, Terminologists, and Interpreters Council. 

For more information         

Rachelle LeBlanc, Director of Communications and Marketing
Université Sainte-Anne
Tel.: 902-769-2114 Extension 7222
Email:

Abonnez-vous !

L'Université Sainte-Anne tient à vous informer sur nos nouvelles. En vous abonnant, vous recevrez nos nouvelles directement dans votre boîte de réception.

Cliquez ici pour vous abonnerCliquez ici pour vous abonner

Adresse courte de l'article