Actualités

Pour la période du 30 septembre au 6 octobre 2019

Nom : Emery Kalondero

Sport : Cross Country

L’athlète de la semaine pour la période du 30 septembre au 6 octobre 2019 est Emery Kalondero. Emery s’est distingué le dimanche 29 septembre à la rencontre de cross-country à Truro avec un temps de 36:56 lors de sa course de 8km. Il a terminé au 14ième rang parmi une quarantaine de coureurs. Emery a réussi sa meilleure performance à date. Félicitations à Emery !

À souligner également les performances de John Casey, Alexa Johnson et Amélie Doucet qui ont tous réalisé un excellent temps.

Dans la photo ci-dessus (de gauche à droite) : Emery Kalondero (première rangée), Brooklynn McDonagh-MacQueen, Nevada Mogan, Amélie Doucet et Connor Fraser

Maya Hayes est originaire de Halifax, N.-É. et étudiante de première année dans l’Option immersion française intégrée (OIFI). Après avoir débutée au niveau intermédiaire en français, elle a beaucoup progressé et a réussi à décrocher un emploi comme animatrice francophone dans les camps organisés Canadian Parents for French - Nova Scotia à Halifax. Elle est très fière d’avoir passé une entrevue en français et d’être sélectionnée à cause de la qualité de son français oral.

Deux aspects qu’elle a beaucoup appréciés de l’option OIFI « étaient les leçons et la façon que les professeurs nous ont enseigné les matériaux. Cela m’a donné un point de vue différent sur la langue française que j’ai beaucoup aimé. »

Félicitations, Maya, et nous sommes convaincus que les enfants du camp de Canadian Parents for French sont chanceux de t’avoir comme animatrice!

Maya Hayes est originaire de Halifax, N.-É. et étudiante de première année dans l’Option immersion française intégrée (OIFI). Après avoir débutée au niveau intermédiaire en français, elle a beaucoup progressé et a réussi à décrocher un emploi comme animatrice francophone dans les camps organisés Canadian Parents for French - Nova Scotia à Halifax. Elle est très fière d’avoir passé une entrevue en français et d’être sélectionnée à cause de la qualité de son français oral.

Deux aspects qu’elle a beaucoup appréciés de l’option OIFI « étaient les leçons et la façon que les professeurs nous ont enseigné les matériaux. Cela m’a donné un point de vue différent sur la langue française que j’ai beaucoup aimé. »

Félicitations, Maya, et nous sommes convaincus que les enfants du camp de Canadian Parents for French sont chanceux de t’avoir comme animatrice!