Louis E. Deveau nous raconte l'évolution d'une entreprise d'algues à une agro-entreprise multinationale de biotechnologie

Pointe-de-l'Église (N.-É.), le 20 novembre 2015 - Mercredi soir, près de 175 personnes ont rempli la salle Marc-Lescarbot pour écouter la conférence présentée par Louis E. Deveau, fondateur de l'entreprise Les Algues Acadiennes Ltée. Pendant plus d'une heure, l'homme d'affaires est revenu sur sa carrière d'entrepreneur et sur le parcours de son entreprise avant de répondre aux questions de l'auditoire.

Dianne Blinn, présidente du comité organisateur et professeure au département des sciences administratives de l'Université, et Allister Surette, recteur et vice-chancelier de l'Université Sainte-Anne ont tour à tour exprimé quelques mots de bienvenue et présenté l'invité d'honneur. M. Deveau intervenait à l'occasion de la 4e Conférence Laurent-Beaudoin présentée dans le cadre du 2e Colloque en entrepreneuriat, organisé par l'Université Sainte-Anne avec la collaboration des organismes œuvrant en développement économique et communautaire dans Clare.

Dianne Blinn, présidente du comité organisateur et Louis E. Deveau, conférencier Laurent Beaudoin
Louis E. Deveau, fondateur des Algues Acadiennes
Plusieurs membres du public ont eu l'occasion de poser des questions

M. Deveau a parlé de la croissance graduelle de son entreprise et des moments-clés de son développement, mais il a souvent fait mention de la place importante qu'occupent l'innovation et la recherche dans son succès. L'entreprise offre une grande diversité de produits dont plusieurs ont une valeur ajoutée. Ces derniers résultent en grande partie du dévouement d'une équipe de chercheurs qualifiés et engagés. « La recherche, c'est une religion chez nous, » a-t-il précisé. « De 5 à 10% de notre revenu est réinvesti dans la recherche. » Au départ, il percevait son entreprise comme une entreprise d'algues, mais aujourd'hui il constate que les Algues Acadiennes sont une agro-entreprise multinationale de biotechnologie.

« Est-ce que vous avez quelque fois douté de la capacité de votre entreprise? » Cette question soulevée par un membre du public a appelé une réponse claire de M. Deveau : « Jamais. Je ne pouvais pas voir l'ampleur qu'elle allait prendre, mais je savais que j'aurais une entreprise d'algues. » Il a continué en précisant qu'il avait choisi de développer des produits agricoles et que cela voulait dire beaucoup de travail car c'était un marché tout nouveau, « mais cela représentait aussi beaucoup d'opportunités car nous étions les premiers. »

« Est-ce que le changement climatique vous pose problème ? » a questionné Clint Bruce, directeur du Centre de la recherche et des études pluridisciplinaire acadiennes. M. Deveau a expliqué que « À long terme, cela va devenir un problème sérieux. En ce moment, on ne voit pas d'impact, mais nos chercheurs suivent la situation de près car les algues sont très sensibles aux niveaux des marées. » Il n'y a aucun doute que l'entreprise de M. Deveau veille au bien-être de cette ressource et s'assure qu'elle est gérée de façon durable. « Nous avons la responsabilité de nous en occuper » assure l'entrepreneur. Les Algues Acadiennes cherchent à comprendre cette ressource le mieux possible et la preuve en est que de nombreux partenariats ont été établis au fil des ans avec des équipes de recherche partout en Amérique du Nord.

Le premier ingrédient magique pour l'entrepreneuriat, selon lui, est d'avoir une vision, une vision claire des prochaines étapes à suivre. « Avant de passer à l'étape suivante, assurez-vous que toutes les variables sont contrôlées » précise-t-il. Il est clair que cette formule l'a bien servi.

Le colloque se poursuit aujourd'hui jusqu'à midi.

Visionnez la conférence Laurent Beaudoin avec conférencier d'honneur Louis E. Deveau

Ouvrir la vidéo sur YouTube

À propos de l'Université Sainte-Anne

L'Université Sainte-Anne, la seule université francophone en Nouvelle-Écosse, offre des baccalauréats en sciences de l'éducation, en administration des affaires, en arts et lettres et en sciences. L'université offre aussi des programmes de 2e cycle en sciences de l'éducation (maîtrises en FLM et en FLS). Des programmes collégiaux et des programmes d'immersion en français langue seconde peuvent également y être suivis.

Pour plus d'information

Rachelle LeBlanc, Directrice des communications et du marketing
Université Sainte-Anne
Tél. : 902-769-2114 poste 7222
Courriel :