Soutenance de mémoire d’Ali Omeran au programme de maîtrise en cultures et espaces francophones

Pointe-de-l'Église (N.-É.), le 26 octobre 2021 – Le comité de la maîtrise ès arts en Cultures et espaces francophones, le Département d'études françaises et le Département des sciences humaines ont le plaisir de vous convier à la soutenance publique du mémoire de maîtrise de Monsieur Ali Mustafa Ali Omeran, intitulé Poussière d'or d'Ibrahim Al Koni, Traduction et réception, le mercredi 3 novembre de 17h00 à 19h30, heure de l'Atlantique.

Pour recevoir la convocation à cette rencontre qui se déroulera en ligne via Teams et qui promet d'être fort intéressante, nous vous prions d'ajouter votre nom et votre adresse courriel au formulaire d'inscription en ligne, d'ici le 2 novembre.

Le mémoire de Monsieur Omeran s'intéresse aux représentations du désert dans Poussière d'or, le premier roman de l'écrivain libyen d'origine touarègue Ibrahim Al Koni. Dans son étude, Monsieur Omeran étudie l'écriture comme lieu d'un « transfert culturel » qui a pour objectif de mettre au jour une vision inédite de la culture touarègue. Cette question des transferts est étudiée par l'analyse de deux types de traduction, tantôt culturelle, tantôt linguistique, ainsi que par l'étude de la réception arabophone et de la réception francophone du roman.

Après une brève présentation de sa recherche, Monsieur Omeran répondra aux questions des membres de son comité d'évaluation formé des professeurs suivants :

  • Benoît Doyon-Gosselin, professeur au secteur littérature du Département d'études françaises à l'Université de Moncton et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études acadiennes et milieux minoritaires (évaluateur externe)
  • Désiré Nyela, professeur de littérature et langue au Département d'études françaises de l'Université Sainte-Anne (évaluateur interne)
  • Jimmy Thibeault, professeur de littérature au Département d'études françaises et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études acadiennes et francophones (co-directeur de mémoire)
  • Chantal White, professeure de linguistique et langue au Département d'études françaises (co-directrice de mémoire)

Ali Mustafa Ali Omeran est originaire de la Libye où il a obtenu une licence en lettres en 2009. Après des études en Italie pour y étudier la langue et les arts italiens en 2013, et des études financées par le gouvernement libyen à l'UQAM pour y perfectionner son français, à compter du semestre d'hiver 2015, Ali a choisi l'espace acadien pour poursuivre des études au cycle supérieur.

C'est ainsi qu'en septembre 2017, Ali s'est joint à la première cohorte des étudiants à la maîtrise ès arts en Cultures et espaces francophones de l'Université Sainte-Anne. Tout au long de ses études à temps plein ici, Ali a travaillé à titre d'assistant de recherche sur plusieurs projets de recherche émanant de l'Université. En même temps qu'il travaillait sur les représentations du désert dans Poussière d'or de l'auteur libyen Ibrahim Al Koni, Ali a aussi travaillé au projet d'édition critique du Chef des Acadiens et du Journal de Cécile Murat d'Alphonse Deveau, sous la direction de Jimmy Thibeault et de Stéphanie St-Pierre, au projet sur les relèves littéraires acadiennes et franco-ontariennes de Maëva Touzeau, chercheure post-doctorante associée à la CRÉAF, et à la mise en forme de la bibliographie du plus récent ouvrage de Désiré Nyela, Les littératures de la traversée, pour ne nommer que les projets relevant du Département d'études françaises.  

Inaugurée en 2017, la  maîtrise en Cultures et espaces francophones est un programme interdisciplinaire, fruit d'une collaboration entre le Département des sciences humaines et le Département d'études françaises.

À propos de l'Université Sainte-Anne

L'Université Sainte-Anne, la seule université francophone en Nouvelle-Écosse, offre des programmes d'études universitaires et collégiales ainsi que des programmes d'immersion et de formation sur mesure en français langue seconde. Reconnue pour l'excellence de ses programmes et son milieu de vie unique et exceptionnel, elle offre des occasions d'apprentissage expérientiel favorisant l'engagement et la réussite des étudiants et un contexte favorable à l'établissement d'une culture d'excellence en recherche et en développement. Résolument ancrée dans son milieu, elle est un partenaire de choix pour accroître la vitalité des régions entourant ses campus et de l'Acadie de la Nouvelle-Écosse dans son ensemble.

Pour plus d'information      

Rachelle LeBlanc, Directrice des communications et du marketing
Université Sainte-Anne
Tél. : 902-769-2114, poste 7222
Courriel :