Joseph Yvon Thériault donnera une conférence à l'Université Sainte-Anne le 3 mars 2016

Pointe-de-l'Église (N.-É.), le 19 février 2016 – La Chaire de recherche du Canada en études acadiennes et francophones et le Département d'études françaises de l'Université Sainte-Anne vous invitent à la troisième conférence du cycle des « grandes conférences de l'Université Saint-Anne » pour l'année 2015-2016 qui sera donnée par Joseph Yvon Thériault. Cette conférence aura lieu dans le cadre de la Semaine de la recherche qui a pour thème : « Nouvelles directions, horizons nouveaux ».

Dans sa conférence, intitulée Pourquoi les mythes persistent, même si nous savons qu'ils sont faux?, Joseph Yvon Thériault cherchera à comprendre pourquoi les mythes ne meurent pas, même si nous savons qu'ils sont faux. En fait les mythes comme explication globale n'existent plus dans les sociétés modernes, ils se sont transformés en récit, en idéologie... Ce qui distingue une idéologie d'un mythe, c'est que l'idéologie est soumise à la critique des historiens, au travail de la mémoire. Le mythe est immuable, l'idéologie est évolutive. Ce qui persiste du mythe c'est le besoin pour une identité de s'inscrire dans un récit. C'est pourquoi les mythes semblent persister malgré leur déconstruction.

Cette réflexion sur le mythe et l'idéologie moderne se fera à l'aune du récit du poème Évangéline et de ses mutations face au travail de l'histoire (Évangéline l'américaine, Évangéline l'acadienne, Évangéline la cadienne).

À propos de Joseph Yvon Thériault

Joseph Yvon Thériault est l'auteur de Critique de l'américanité : mémoire et démocratie au Québec (2002 - Prix de la Présidence de l'Assemblée nationale du Québec, Prix Richard Arès). Il vient de publier Évangéline : contes d'Amérique (2013 Prix Éthier Blais et finaliste, Prix du Gouverneur général). Il a aussi écrit L'Identité à l'épreuve de la modernité (1995-Prix France-Acadie) et Faire Société (2007).

Joseph Yvon Thériault est un universitaire reconnu pour ses études sur les enjeux de la mémoire et des identités collectives dans les sociétés traversées par l'individualisme démocratique, avec un intérêt particulier pour les francophonies d'Amérique (Acadie, Québec, francophonie canadienne). Professeur de sociologie à l'Université du Québec à Montréal (UQAM), il a été titulaire de la Chaire de recherche du Canada en mondialisation, citoyenneté et démocratie (UQAM 2008-2015).

L'événement aura lieu le jeudi 3 mars à 19 h 00 à la salle B-34. Vous ne pouvez pas assister? Visionner en ligne au site web www.usainteanne.ca/tvwww.usainteanne.ca/tv.

À propos de l'Université Sainte-Anne

L'Université Sainte-Anne, la seule université francophone en Nouvelle-Écosse, offre des programmes d'études universitaires et collégiales ainsi que des programmes d'immersion et de formation sur mesure en français langue seconde. Reconnue pour l'excellence de ses programmes et son milieu de vie unique et exceptionnel, elle offre des occasions d'apprentissage expérientielles favorisant l'engagement et la réussite estudiantins et un contexte favorable à l'établissement d'une culture d'excellence en recherche et en développement. Résolument ancrée dans son milieu, elle est un partenaire de choix pour accroître la vitalité des régions entourant ses campus et de l'Acadie de la Nouvelle-Écosse dans son ensemble.

Pour plus d'information

Rachelle LeBlanc, Directrice des communications et du marketing
Université Sainte-Anne
Tél. : 902-769-2114 poste 7222
Courriel :  

Adresse courte de l'article